@desinfopointcom

Tractations réussies : grâce à Nicolas Sarkozy les otages des grévistes cheminots libérés sains et saufs

correspondance de Saint Soluteur les Turins
publié le 23-11-2007

Les cheminots en grève contre la modernisation sociale ont finalement rendu la liberté aux usagers des transports publics détenus en otage depuis plus d'une semaine. Nicolas Sarkozy en avait appelé à la responsabilité des fonctionnaires. Son message avait été entendu. Hier, un message exprimé en grognement syndical, et traduit par un expert du ministère de la question sociale, indique clairement la fin du mouvement social. On estime à quarante millions le nombre d'otages déjà libérés hier. Malgré les menaces des conducteurs de train, aucun n'a été exécuté.

Laurence Parisot, présidente d'un institut de sondages, s'est félicitée de cette issue, et en message d'apaisement, a proposé d'abolir les lois sur la régulation du temps de travail. Ainsi, il n'y aura plus de crispation sur les régimes spéciaux, puisque les gens travailleront autant qu'ils le voudront(dans les entreprises).

D'après François Dubonchoix, du mouvement socialiste de l'UMP, il devient clair que les syndicats sont nuisibles aux intérêts des salariés. En effet, les événements récents ont montré que les seuls employés à conserver les privilèges des régimes spéciaux sont les militaires, chez qui les syndicats sont interdits, et les députés, non représentés par des syndicats au sein du parlement. Il apparaît donc logique et nécessaire, pour la défense des intérêts des salariés, d'instaurer l'abolition des syndicats.

Nicolas Sarkozy ne se prononcera pas sur la question avant la fin des négociations en cours avec la RATP et la SNCF. Néanmoins la loi de modernisation d'abrogation des syndicats sera votée au cours de l'été prochain, après les élections municipales.

 

Correspondant à Saint Soluteur les Turins

lire tous ses billets

 

précédent : 15-11-2007

Statistiques ethniques : les raisons de la censure par le conseil constitutionnel

suivant : 27-11-2007

Les émeutes de Villiers le Bel gagnent Los Angeles

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales