@desinfopointcom

Le gène du pipi à côté de la cuvette a été découvert

du Rédacteur Suprême
publié le 10-01-2008

Une importante découverte scientifique vient d'être rendue publique auprès de nos agences de désinformation. On apprend en effet qu'un laboratoire de recherche bordelais a mis au jour le gène responsable du pipi à côté de la cuvette qui frappe tant d'individus. "Un tournant crucial dans l'histoire des droits de l'homme", commente déjà Rama Yade.

Et n'oubliez pas la brosse
CC Flickr - Arnaud Crucifix

Nous avons interrogé la jeune généticienne bordelaise, directrice de recherche du petit laboratoire auteur de cette découverte fondamentale : Marie Trébongou-Dubonchoix, qui a bien voulu nous expliquer le contexte de ses recherches.

"On a longtemps cru que si les hommes font pipi à côté de la cuvette, c'était à cause de la présence d'un neurone unique dédié à la visée urinaire", expose Marie Trébongou-Dubonchoix, "or toutes les avancées récentes des sciences cognitives et neuronales ont infirmé cette hypothèse, la visée urinaire étant le résultat d'un processus complexe". La jeune chercheuse précise aussi que les analyses d'électro-encéphalogrammes réalisées "attestent sans aucun doute possible que l'activité cérébrale est nulle chez tous les sujets pendant la miction, qu'ils soient atteints ou non de visée défaillante".

La piste suivie par Marie Trébongou-Dubonchoix lui a permis d'identifier le gène responsable du pipi à côté de la cuvette, au terme d'un projet sponsorisé par une célèbre marque de produits sanitaires.

La présence du gène, surnommé "Ajax" par l'équipe du professeur Trébongou-Dubonchoix, entraîne "un dysfonctionnement chronique de la synchronisation entre les fonctions directionnelles du méat et le contrôle de débit urinaire".

Cette découverte fondamentale ouvre la voie à des thérapies géniques que Marie Trébongou-Dubonchoix prévoit d'ores et déjà "complexe", d'autant plus que son sponsor serait sur le point d'abandonner son soutien si les recherches devaient aller sur le terrain thérapeutique. "Ajax intéresse les industriel qui y voient un critère de ciblage déterminant pour leur stratégies marketing", commente désabusée le professeur Trébongou-Dubonchoix.

En revanche, des réactions positives se sont immédiatement faite entendre : "c'est la libération des ménagères victimes de siècles de pipi à côté de la cuvette", se sont en premier réjouies la Ménagère de Désinformations.com et son amie Cécilia Sarkozy.

Sur le plan politique, Brice Hortefeux a fait part de son enthousiasme, "et pas seulement à titre personnel", suite à la découverte : "nous sélectionnerons les futurs immigrés en fonction de la présence du gène du pipi à côté de la cuvette", ce qui permet au Ministre de la Pureté de la Race de promettre "pour bientôt des WC propres partout en France".

Le ministre du Temps de Travail Compliqué, Xavier Bertrand, a lui aussi fait part de son intérêt pour des tests ADN pour identifier le gène du pipi à côté de la cuvette : "moins de pipi à côté, c'est moins de charges de nettoyage pour les entreprises".

Nicolas Sarkozy aurait lui-même confié à son entourage bien désinformé que "l'exploitation de la découverte" du gène du pipi à côté de la cuvette contribuera à très court terme à "la politique de civilisation".

#pipi | #cuvette | #gène | #Ajax |

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 05-01-2008

Election du plus mauvais Président de la planète

suivant : 11-01-2008

Des travaux d'une équipe américaine, critiqués par Sarkozy, contestent la théorie génétique du «pipi à côté»

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales