@desinfopointcom

Entretien avec André Santini, maire d'Issy-les-Moulineaux : "Désinformations.com est une entreprise de salubrité publique !"

du Rédacteur Suprême
publié le 26-08-2001

Conscient de l'importance symbolique que revêt l'installation de la rédaction de Désinformations.com dans sa bonne ville, André Santini, maire d'Issy-les-Moulineaux, a accordé un entretien à notre Rédacteur Suprême le 22 août 2001. C'est pour lui l'occasion de nous éclairer sur la désinformation grâce à son expérience canonique du sujet.

André Santini, fan de Désinformations.com
CC Flickr - Guillaume Paumier

André Santini est maire depuis 21 ans. Député jusqu'en avril dernier, il a abandonné son mandat pour mieux se consacrer à la politique de proximité. Il est aussi Premier Vice-Président du Conseil Général des Hauts-de-Seine, où il s'occupe, entre autres sujets, des nouvelles technologies.

Quelle a été votre réaction quand vous avez découvert Désinformations.com ?

Ce fut pour moi l'occasion de revenir sur un thème sociologique permanent qui est celui de la rumeur. J'ai travaillé dans plusieurs colloques avec Jean-Noël Kapferer qui a écrit différents bouquins sur ce sujet. Vous même, en lançant vos idées complètement décalées, vous avez trouvé un des ingrédients de la rumeur, c'est-à-dire quelque chose qui attire l'attention.

Vous pensez à des articles en particulier ?

Ceux sur les crises alimentaires, par exemple.

Prenez le poussin cannibale : c'est quelque chose qui préoccupe incontestablement les gens. Premièrement parce qu'ils ne voient jamais de poussin, deuxièmement parce qu'ils n'ont jamais vu un cannibale. Alors si par hasard ils pouvaient cumuler le rapprochement des deux concepts, ça les rend intelligents. C'est un thème à la fois racoleur et porteur.

La transmission de fausses informations vous semble donc une idée gagnante ? En avez-vous vous-même été victime dans votre vie de Maire ?

Récemment, une rumeur a circulé au sujet de la police municipale d'Issy-les-Moulineaux... au passage, je précise qu'il n'y a pas de police municipale à Issy-les-Moulineaux, quand on en parle, c'est déjà bidon.

La rumeur voulait que les policiers municipaux aient découvert dans un cinéma d'Issy une seringue imprégnée du HIV. En trois jours, nous avons reçu 400 appels, 152 mails et le nombre de visiteurs sur le site de la ville a atteint 6.726.

Or ce n'était pas la première fois que cette rumeur était lancée, elle avait couru dans plusieurs villes des Etats-Unis. C'est drôle qu'ils nous aient choisi, il y a un cinéma à Issy-les-Moulineaux, heureusement pour eux, mais ils ne connaissaient pas le coup de la police municipale, ça nous a sauvé.

Le message de la rumeur peut être multiplié à l'infini, sans risque d'erreur ou d'oubli, avec le côté amplificateur de la Toile.

La politique est l'un des hauts lieux de désinformation. Pouvez-vous nous donner les dernières nouvelles du microcosme, vous qui en êtes un des acteurs majeurs ?

Dans la perspective des élections présidentielles, je vous suggère de lancer différentes rumeurs.

Pour attirer les visiteurs sur son site, Arlette Laguiller pourrait lancer un strip-tease la mettant en scène. C'est pas le poussin cannibale mais ça pourrait le valoir.

Les candidats à la Présidentielle auraient demandé à André Santini de ne pas publier sa préférence pour les élections, pour une raison simple : je suis réputé pour avoir toujours le candidat qui perdait. J'ai soutenu Chaban, Giscard, Barre, Balladur bien sûr... je me demande même si je n'ai pas voté Poher.

J'ai lu dans la presse que Sarkozy apprend l'anglais pendant ses vacances et parcourt 70 kilomètres à vélo. Cet entraînement à la langue de Shakespeare et au vélo ferait suite aux propositions de Lance Armstrong de le rejoindre pour le prochain Tour de France, au cas où il ne serait pas nommé Premier Ministre.

Martine Aubry est scotchée à Lille, Elisabeth Guigou est fragilisée : Lionel Jospin songerait à imposer sa femme à Matignon en cas de victoire.

VGE n'a pas dit son dernier mot puisque les volcans d'Auvergne sont toujours prêts à se réveiller.

Lipietz souhaite supprimer toutes les côtes trop coûteuses en essence sur les routes de France et ne laisser que les descentes. Il faut dire qu'après sa sortie sur la Corse, il n'est plus à un propos irresponsable près.

Enfin, face au succès remporté par Loft Story, M6 envisagerait de reproduire l'expérience avec des responsables politiques, ce serait une façon de réconcilier les jeunes avec leurs élus.

Laurent Fabius va proposer un plan de baisse de TVA, en particulier sur les prestations de coiffure pour les chauves. Quelle est votre réaction ?

Je trouve que c'est une grande idée. Je suis chauve aussi, ça ne vous a pas échappé, comme tous les gens intelligents, tel Giscard, et nous sommes fatigués de payer le même prix que les autres. J'ai moi-même déposé une question écrite et le Ministère m'avait répondu à l'époque que c'était parfaitement logique parce qu'il y avait des frais de recherche.

Vous vous associez donc à Fabius pour dénoncer la fracture capillaire...

Il y a deux catégories, ceux qui sont à l'aise dans leur calvitie et qu'on appelle les chauves sereins, et puis il y a les autres, les calvicieux. Résolument, priorité aux chauves sereins.

Il n'y a pas une interview politique qui échappe au thème des fonds secrets. Avez-vous des suggestions pour que Chirac puisse écouler ses fonds secrets avant le passage à l'Euro ?

Je crois que s'il n'y avait que Chirac, ce ne serait pas considérable. En ce moment, on s'interroge beaucoup sur la consommation en France, en fait, ce sont les lessiveuses, les fonds secrets des partis politiques, qui alimentent la croissance en France, il faut le savoir.

A l'échelle de votre ville, quelle contribution apportez-vous à la mondialisation du monde global ?

J'impose aux membres de mon Cabinet d'avoir un diplôme des Langues Orientales. Les gens qui ne parlent pas d'autres langues, comme Mitterrand par exemple, ça me choque beaucoup. Ils pourront voyager, mais les yeux fermés, sans comprendre ce qui se passe.

Je suis très content d'avoir réussi à imposer le Chinois au Lycée Ionesco à Issy. J'ai même le seul prof agrégé. Il y a 18 gosses qui sont inscrits en 3ème langue, avec pour objectif en trois ans d'être capables d'être parachutés sur la Chine et de se démerder.

Pourquoi le Chinois ? Parce que je crois que quand on apprend à respecter les grandes civilisations, on ne peut plus être raciste. Il faut respecter les autres, connaître leur histoire.

Traditionnellement, nous demandons une fois par an à nos lecteurs leur jugement sur Désinformations.com : est-ce un web-journal très drôle, est-ce LA référence de l'humour francophone de bon goût, est-ce le fruit d'une rédaction dynamique et géniale ? Quel est votre réponse ?

Tout d'abord, ça m'a fait très plaisir de voir que des jeunes ont encore l'audace de revendiquer l'humour et de le proclamer, parce que nous sommes entourés de pisse-froid, de cloportes congelés, de gens sans imagination, sans culture, sans distance.

Je trouve qu'on devrait vous décorer.

Vous répandez des rumeurs abracadabrantesques et même les plus naïfs pourraient y croire. Toutes vos informations sont fausses, et fières de l'être si l'on peut dire.

La démarche de Désinformations.com est une réaction, j'en connais quelque chose : moi par exemple, je suis souvent convié sur des plateaux de télévision pour une raison très simple c'est qu'il paraît que j'ai de l'humour. A la vérité, je n'ai aucun mérite puisque je suis le seul, donc je suis parfaitement conscient de la distance qui peut exister entre la popularité et la réalité.

C'est bien ce que vous faites, Désinformations.com est une entreprise de salubrité publique !

#André Santini | #poussin cannibale | #Issy les Moulineaux | #rumeur | #Kapferer | #humour | #calvitie |

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 24-08-2001

BHL et Arielle Dombasle arrêtés en Belgique

suivant : 28-08-2001

La Sécu va tester à grande échelle une invention révolutionnaire de Philips

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales