@desinfopointcom
credit33.fr

Mika, nouveau prince de la pop depuis la mort de Michael Jackson, subit un traitement dermatologique pour avoir la peau noire

correspondance du Microcosme
publié le 21-09-2009

Paris - Maîtrise des instruments et des arrangements, textes franchement tristes évoquant l'esclavage, faisant virer à l'aigre subliminal une soi-disant insouciance adolescente... le succès incroyable de Mika invite à poser la vraie question : Mika serait-il en passe de devenir le nouveau roi de la Pop, poste laissé vacant depuis le décès du regretté Michael Jackson ? Depuis son concert à l'Olympia, le 30 juin 2007, où il se tortillait devant un public surchauffé, tel un fil de fer hurlant d'une voix aigue un ou deux titres inédits, beaucoup attendaient la suite de la fabuleuse histoire de Mika.

N'ayez pas peur, c'est Mika
CC Wikimedia

Tout avait débuté avec "Life in Cartoon Motion", premier album du castra numérique du XXIe siècle. Ses fans, et, las, ils sont nombreux, ont eu raison de se montrer patients : son deuxième album, et las, ce n'est pas le second, "The Boy Who Knew Too Much", est encore plus aigu que le premier. Toujours haut perché, il redouble de mélodies incantatoires, d'orchestrations simplettes et de vocalises transperçantes. Si "We Are Golden" a déjà enivré l'été de nombreuses adolescentes extasiées, ses titres comme "Blue Eyes" ou "Toy Boy" sèment le doute, en suggérant que Mika envisage déjà de faire évoluer son mince répertoire vers la pop blues. Certains morceaux engagent à la rêverie avec des mélodies jazzy, comme "Pick Up Off the Floor" ou sont désarticulées comme "Rain". L'enfant pénible de l'électro-pop prend donc un virage pop blues.

Or Mika est blanc et le roi de la pop blues ne peut être, au départ du moins, que de peau noir. De sources bien désinformées, nous sommes en mesure d'affirmer que Mika suit un traitement médical visant à modifier la pigmentation de sa peau. En somme, Mika veut avoir une peau noir : "c'est bien mieux pour mon look, et ça m'installe dans le paysage de la pop blues." Mika, nouveau roi de la pop blues... Oui, car tôt ou tard, Mika va muer, du moins ses parents espèrent encore que ses petites boules vont descendre, et il lui faudra alors penser à se reconvertir. En tout cas, il aura cessé de nous percer les tympans.

Le traitement médical suppose un relèvement de la pigmentation sa peau via l'accumulation de mélanine et de graisse adipocyte. Le risque médical n'est pas complètement nul, si le taux de biliverdine et de rhodopsine augmentait trop bien entendu. Mika est donc contraint de prendre régulièrement des dérivés d'urobiline ainsi que de la stercobiline.

"Tout est sous contrôle", nous a affirmé le Magestorg à qui Mika a confié le soin de faire évoluer la couleur de sa peau, "mais il manque une petite chose qu'il faudra ajouter à la coloration de la peau." Car en effet, Mika n'a pas le blues : l'adolescent vit bien, et est joyeux, au lieu d'être conscient des misères du monde. "Mika doit vivre quelques jours au moins la vie typique d'un homme noir qui ne sort pas du ghetto..."

C'est pourquoi Mika doit prochainement rencontrer en compétition officielle Mike Tyson, dans un match en 45 rounds, sans gant. "Sil ne se fait pas défoncer la gueule avec ça, je vois plus bien quoi faire pour nous débarrasser de lui", soupire le Dr Magestorg.

#Mika | #prince de la pop

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 20-09-2009

Gérer la sortie de crise : la dure mais nécessaire décision du bus 69

suivant : 22-09-2009

Des actionnaires de Clearstream font pression sur Nicolas Sarkozy en préparant une OPA sur « La Poste ».

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales