Désinformations.com

Michael Jackson entrera au Panthéon en juin 2010

du Rédacteur Suprême
publié le 23-11-2009

Face aux réticences de certains intellectuels "conservateurs" et aux hésitations de la famille d'Albert Camus qui n'a pas immédiatement salué avec l'enthousiasme souhaité la présidentissime volonté de reloger la dépouille de leur regretté Grand Homme aux frais de la Patrie Reconnaissante, Nicolas Sarkozy, qui veut absolument sa cérémonie en haut de la rue Soufflot, a renoncé à l'homme de gauche "malgré lui et aussi malgré elle" pour proposer l'entrée de Michael Jackson, bien plus consensuel.

La rue Soufflot attend Michael Jackson
CC Wikimedia

"Qu'est-ce que je devais faire ? Moi le Maître du Monde, devais-je laisser le Roi de la Pop enterré comme un indigent, on ne sait où, lui qui rêvait d'être enterré dans son jardin, ce que ce nullissime de Barack Obama n'a pas été fichu d'autoriser ?", s'émeut le présidentissime.

A ceux qui font remarquer que Michael Jackson n'était pas Français, Nicolas Sarkozy a répondu sans cacher son énervement qu'il faut "en finir avec les conservatismes et montrer par des gestes forts une fois pour toutes que l'identité de la France c'est aussi l'accueil et la solidarité pour les victimes de toutes les injustices".

Le présidentissime a aussi rappelé que la France respectait le droit du sol, ajoutant : "et qu'est-ce qui respectera plus le droit du sol qu'un écrivain inhumé dans le 5ème arrondissement ?"

Même Eric Besson, ministre des traîtres et des Afghans du Calaisis, qui faisait remarquer que ça finirait par faire "beaucoup de Grands Hommes aux souches françaises discutables" s'est vu renvoyer vertement à ses dossiers. "On te demande de régulariser la situation de Michael, pas de réfléchir", lui a expliqué le présidentissime.

Eric Besson a montré une fois de plus sa capacité d'adaptation en environnement complexe en reconnaissant spontanément en fin de réunion que "les efforts réalisés par Michael Jackson tout au long de sa vie pour se blanchir le rapprochent sans aucun doute de l'identité nationale", relayant aussi une rumeur persistante selon laquelle les os du roi de la pop ont aussi blanchi.

L'entrée du roi de la pop au Panthéon marquera une vraie rupture dans la gouvernance de la Patrie des Droits de l'Homme puisque pour la première fois la République reconnaissante honorera un artiste étranger. "Mais il a eu en France bien plus de fans que Michel Sardou et Didier Barbelivien réunis", analyse le présidentissime. Une analyse que partage son épousissime : ce soir au Grand Journal de Canal+, Carla Burni-Sarkozy confiait "sa fierté d'être mariée à Mon Mari qui a eu une si grande et généreuse idée".

Eric Raoult, ministre des déficits abyssaux, et Christine Lagarde, meilleure économiste du Monde, se sont réjouis pour leur part des retombées économiques attendues du transfert de Michael Jackson au Panthéon. Le quartier latin connaîtra grâce à lui une fréquentation touristique en augmentation estimée à 5.000% en moins de deux ans, le Panthéon étant promis à devenir un lieu de pèlerinage plus populaire que le tombeau de Lénine à la grande époque.

Les six mois jusqu'au premier anniversaire de sa mort ne seront pas de trop pour régler les détails de la cérémonie d'entrée de Michael Jackson au sommet de la montagne Sainte Geneviève. Certains font toutefois d'ores et déjà part de leurs inquiétudes : par exemple, de sources bien désinformées proches de l'armée, on ne sait pas encore si ces six mois seront suffisants pour permettre aux hommes de la garde républicaine de porter, en moon walk, le cercueil du roi de la pop.

La retransmission en Mondovision du discours de notre présidentissime sera une grande première dans l'histoire du Panthéon. Là encore, la rupture sera au rendez-vous !

#Michael Jackson | #Panthéon

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 23-11-2009

Après Albert Camus, Nicolas Sarkozy décide d'entrer au Panthéon

suivant : 26-11-2009

Harry Potter dans Twilight 3 "Eclipse" : en streaming sur Désinformations.com dès décembre

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales