@desinfopointcom
credit33.fr

L'analyse des résultats de notre enquête annuelle "Mieux vous connaître pour mieux vous désinformer", avec la collaboration de Fox T.Paddle

du Rédacteur Suprême
publié le 19-09-2001

Comme c'est désormais la tradition, nous avons interrogé nos lecteurs au cours de l'été sur leurs usages et attitudes face à Désinformations.com. 29 d'entre eux ont répondu, soit deux fois plus que l'an passé, ce qui est un vivant témoignage de la croissance de l'audience de notre site. Comme de coutume, nous avons confié l'analyse des résultats à Fox T.Paddle, le célèbre consultant australien, expert international du marketing one to one

Mieux vous désinformer...

Un web-journal jeune et dynamique...

Le lectorat de Désinformations.com connaît le web-journal depuis relativement peu de temps : 44,8% des répondants le lisent depuis moins de trois mois, et seulement 24,1% depuis plus d'un an. Fox T.Paddle y voit le signe d'un site "dynamique dont la courbe de croissance est pleinement exponentielle".

37,9% des lecteurs ont découvert Désinformations.com en cherchant un site de référence de bon goût et, souligne F.T.Paddle, 20% après une requête dans un moteur de recherche : "il est clair que ces attitudes montrent la réelle capacité du web-journal à répondre aux attentes d'information de son lectorat potentiel".

Jeune et dynamique, le web-journal a su séduire : il bénéficie d'une excellente image, comme le prouvent les 55,2% de lecteurs qui considèrent qu'il est le fruit d'une rédaction géniale et dynamique, proportion à laquelle il convient d'ajouter les 31% qui le jugent comme "un site très drôle", et les 13,8% qui lui reconnaissent le statut de "LA référence francophone de l'humour de bon goût".

Désinformations.com doit toutefois jouer plus que jamais la carte de la proximité avec ses lecteurs : 37,9% d'entre eux avouent ne visiter le site que lorsqu"ils reçoivent la newsletter réputée hebdomadaire, et seulement 27,6% le visitent tous les jours, que ce soit au bureau ou chez eux.

... lu par des internautes citoyens

Les attitudes des lecteurs de Désinformations.com mettent en évidence une quête de sens lourde de signification et un réel souci de s'impliquer dans la vie citoyenne du village global. Ainsi, pour 37,9% des répondants, Désinformations.com est une aide à "mieux comprendre l'actualité".

Cette réalité d'internautes citoyens se révèle aussi dans le classement des Grands événements de ce début de siècle par nos lecteurs : 34,5% citent les "convois d'eau solidaire de la Somme vers l'Espagne", et 27,6% "la création du SUCE" (Syndicat Unifié des Cireurs de Pompes).

Le Désinformations.com idéal : c'est pour tantôt !

Les attentes de nos lecteurs permettent de dresser le portrait type du Désinformations.com de demain. Ils sont en premier lieu 72,4% à souhaiter des déclinaisons spécialisées ("Désinfo Auto, Madame, Santé, Gadget, etc."), ce qui, selon F.T.Paddle, est la preuve de l'existence d'une profonde volonté sociétale de disposer de services véritablement "one to one" : "un web-journal d'une telle audience ne peut se permettre de rester indéfiniment généraliste, il lui faut à cette taille critique ne plus viser la satisfaction du plus grand nombre mais se tourner vers les profils d'attitudes particulières", ajoute notre consultant.

Référence mondiale de l'humour francophone de bon goût, Désinformations.com ne peut toutefois rester seulement un génial fournisseur de textes. Ses lecteurs l'ont bien compris en encourageant leur journal préféré à mieux s'intégrer au monde multimédia interactif qui est son environnement naturel d'origine : 51,7% souhaitent "plus d'images" et 44,8% espèrent voir un jour la version télévisée de notre web-journal.

C'est bien une attente de diversification des services que nos lecteurs expriment, mais cette diversification ne doit pas se réaliser aux dépens de notre vocation de base : être la référence absolue de l'humour francophone de bon goût. Ainsi, ce sont des minorités des répondants qui souhaitent des informations pratiques (météo, info traffic...), des critiques de films ou de concerts, ou encore du cul et du sexe. Nonobstant, comme le souligne Fox T.Paddle, ces dernières attentes représentent une niche à fort potentiel de pouvoir d'achat, où l'on trouve à 100% des personnes aimant exclusivement les femmes, de profil socio-économique supérieur, et plus souvent "exploiteurs de prolétaires" que "prolétaires exploités".

#mieux vous connaître | #enquête | #IDOF | #Fox T.Paddle

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 17-09-2001

Le BSA lance un virus pour lutter contre les copies illicites de fichiers images

suivant : 20-09-2001

Le walkman serait transformé en engin d'espionnage

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales