@desinfopointcom

La ferme célébrités oblige l'Académie Française à revoir sa définition du mot célébrité

correspondance du Pays Cathare
publié le 01-02-2010

Le cénacle affligeant des habitants de la ferme célébrités sur TF1, dont le QI est inversement proportionnel à la moyenne d'âge, interpelle l'Académie Française en la personne de Valéry Giscard d'Estaing : "en tant qu'immortel le plus célèbre, je m'interroge sur la pertinence de la définition actuelle du mot célébrité".

L'Académie française, où l'on réfléchit à la téléréalité
CC Flickr - Chris Hills

En effet, la définition reconnue par l'Académie Française est la suivante : CÉLÉBRITÉ n. f. XVe siècle. Emprunté du latin celebritas, «cérémonie solennelle» et «renommée». 1. Caractère de ce qui est célèbre ; réputation qui s'étend au loin. 2. Par métonymie Personne très connue. Il résulte que pour être une célébrité il faut être "très connu", ce qui n'est assurément pas le cas des habitants de la ferme.

Nous nous trouvons donc face à un dilemme : soit on modifie le nom de l'émission, soit on modifie la définition du mot "célébrité". Comme il faut bien occuper nos Académiciens et justifier les dépenses culturelles de l'Académie au frais des contribuables, il a été décidé de proposer une nouvelle définition du mot "célébrité".

Après moult réunions sous la coupole, les immortels ont décidé d'adopter la définition suivante : "CELEBRITE Ramassis pathétique et incongru d'éculés, agitant leur corps devant des caméras de télévision dans le seul but de gagner de l'argent tout en masquant la vacuité intellectuelle qui les empêche de gagner, par le travail, les émoluments nécessaires pour payer les factures de leur chirurgien esthétique, en utilisant comme alibi de bonne conscience une association caritative".

Cette nouvelle définition paraîtra au Journal Officiel le 1er avril 2010.

Le pays hôte de cette mascarade télévisuelle est également en ébullition car l'honneur d'organiser la Coupe du Monde de football est définitivement entachée par l'émission. Au pays de plus grandes réserves naturelles, Buyelwa Sonijica, le ministre de l'environnement du gouvernement Zuma envisage même de créer la plus grande réserve mondiale de connerie en accueillant dans un régime de semi-liberté tous les spécimens ayant participé à des jeux de télé-réalité.

#ferme célébrité | #TF1 | #Académie française |

 

Correspondant dans le Pays Cathare

lire tous ses billets

 

précédent : 31-01-2010

Contre l'haleine de poney, se prendre pour un cheval

suivant : 03-02-2010

Le NPA présente une candidate voilée : les paris en ligne sont ouvert sur son identité

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales