@desinfopointcom

Sexe, vidéo et rumeurs d’Etat : Carla Bruni au cœur de l’affaire Botul

correspondance du Microcosme
publi le 14-03-2010

Un faisceau de présomptions pesait sur l’Elysée. L’affaire Botul, philosophe mentor de BHL, refait surface dans ses aspects les plus sulfureux. L’épidode Benjamin Biolay n’en est que la facette torride pour détourner l’attention du public, et la chute fracassante de Mylène Farmer le tournant sexe, pivot d’une tractation des grands de ce monde. Rappelons que Mylène Farmer « aime les fraises Tagada » selon ses propres aveux. Derrière ces éléments médiatisés, l’affaire Botul perce et nous révèle les dessous d’une affaire d’Etat sombre et tragique. Nous avons mné notre propre enquête, en toute indépendance désinformante. Les conclusions de notre investigation sont sans appel et pénétreront le lecteur d’une forme d’angoisse l’entraînant dans les zones humides sado-maso des sociétés secrètes au tréfond de la finance, des industries militaro-pétrolières et des trafics divers.

La venue du président Medevdev devait se solder par la conclusion de la vente de 560.000 CD de Carla Bruni au public russe qui connaît mal la chanson française mondialement ignorée. Une commission occulte de 54% par CD devait être versée au président russe. Mylène Farmer devait faire jouer à cet égard ses atouts libertins débridés pour conduire à terme l’échange. Mais la demande russe serait allé plus loin dans le sordide en exigeant que « la tenue de Mylène Farmer et de Carla Bruni, la première dame du monde devant Michelle Obama, permette au président Medvedev de comparer les deux VIP de la transaction commerciale. » Or l’agent amateur Mylène Farmer a échoué : sa chute grotesque fit rigoler les autorités russes, renonçant à l’option « Famer » au tout dernier moment, et « exigeant la réalisation de l’option Bruni », ce que le présidentissime n’avait pas du tout prévu.

Contrats délicats que la moindre erreur peut faire chuter, coûtant cher au commerce extérieur français. La rumeur Carla Bruni Benjamin Biolay, déclenchée pour oblitérer « l’option Bruni », a immédiatement été suivie de l’opération « Botul » sur décision de Michelle Alliot-Marie, ministre des exportations militaires. Reprenant les écrits de Jean-Baptiste Botul, promus par la plume exceptionnelle de BHL, immense philosophe nobélisable de France, Michelle Alliot-Marie aurait proposé de joindre à chacun des 560.000 CD de Carla Bruni un exemplaire gratuit du « discours de la murène muette » et de « la vie sexuelle d’Emmanuel Kant », en version Poche, ainsi que 60 corvettes Mistral, toutes options, avec airbag et GPS. Les discussions seraient sur le point d’aboutir « sous réserve de la mise à l’écart définitive de la famille de Jean-Baptiste Botul » selon la demande de Dimitri Dubonchoïtchev, porte-parole du FSB « afin de préserver les droits d’auteur au bénéfice de Vladimir Poutine ».

Un avenant au contrat exigerait que Mylène Farmer « arrête la chanson et les fraises Tagada sine die. »

#Botul | #Carla Bruni

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

prcdent : 14-03-2010

Journée de Pi malgré un passé trouble

suivant : 14-03-2010

Elections régionales : l'UMP en ballottage favorable dans la région du Mordor

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Dsinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | propos des cookies | mentions lgales