@desinfopointcom

Les conséquences de l'éclipse : la Commission de Bruxelles débloque dix millions d'euros pour indemniser les éleveurs

du Rédacteur Suprême
publié le 11-11-1999

Le Commissaire européen en charge des subventions agricoles a annoncé lundi 6 septembre que dix millions d'euros seront distribués pour compenser les pertes subies par les éleveurs bovins de la zone d'ombre totale lors de l'éclipse du 11 août dernier.

Eclipse de soleil
Image Crédit & Copyright: Andrew Wall

On se souvient en effet de ces effroyables scènes de paniques dans les champs et jusque dans les étables. Les dégâts les plus importants se sont produits en Cornouailles et en Picardie. On ne compte plus les clôtures arrachées lors de la grande panique des ruminants. Entre le 11 et le 13 août, la production de lait a été très faible, en premier lieu à cause du déréglage de l'horloge biologique des vaches. Nous avons interrogé Albert Soutel, de la FDSEA de l'Aisne, qui parle d'une "nuisance comparable à celle du changement d'heure. Rien n'a été fait par les pouvoirs publics pour prévenir les conséquences de l'éclipse et pour informer les éleveurs des risques auxquels ils étaient confrontés".

Certains évoquent aussi le stress des animaux, lié aux scènes de panique. Des phénomènes restent d'ailleurs inexpliqués, tel que le lait qui a tourné immédiatement après la traite des vaches dans certaines exploitations.

Enfin, des bovins sont devenus aveugles après avoir regardé l'éclipse, surtout en Cornouailles, première région touchée par le phénomène. Monsieur Soutel ajoute à ce sujet que "les pouvoirs publics européens auraient dû mieux canaliser la foule des touristes qui sont venus autour des champs et ont entraîné les animaux à regarder dans la même direction qu'eux, alors qu'ils ne bénéficiaient d'aucune protection".

Les équarrisseurs qui ont dû travailler le 15 août pour liquider les surplus d'animaux perdus réclament eux aussi une indemnisation "proportionnelle au dommage moral subi".

Toute la filière agroalimentaire reproche plus généralement aux autorités européennes et nationales de ne pas avoir prévu toutes les conséquences de l'éclipse. Les syndicats appellent à une semaine européenne de protestations en octobre : des manifestations se dérouleront dans toutes les capitales où se formeront des cortèges représentatifs des filières qui convergeront vers Bruxelles.

#éclipse | #soleil | #Bruxelles | #Europe | #subvention | #FNSEA | #FDSEA | #Picardie | #Somme |

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 02-09-1999

Septembre 1999 : la dernière Braderie de Lille ?

suivant : 12-11-1999

Création d'un comité consultatif d'experts des Droits de l'Homme

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales