@desinfopointcom

Suicides à la Poste : les usagers aussi

correspondance de Houston (Texas)
publié le 07-06-2010

Dans les locaux feutrés de la Direction générale de la Poste, on cherche à relativiser. "C'est un épiphénomène" évacue Jean-Guy du Karchoix, responsable du programme de conduite du changement la Poste d'après.

Un bureau de Poste
CC Wikimedia

"Le non-remplacement d'un agent sur deux partant à la retraite et notre nouvelle organisation en centres de perte de temps a mécaniquement abouti à un quadruplement des temps d'attente aux guichets. Notre clientèle comptant une proportion non négligeable de personnes âgées ou d'allocataires du RSA en très mauvaise santé, il était inéluctable que le nombre de morts naturelles constatées dans l'enceinte des bureaux augmente. C'est paradoxalement un signe de l'efficacité de notre nouvelle organisation, et de sa mise en oeuvre résolue à tous les échelons."

Du côté des syndicats, le son de cloche est on s'en doute différent. "Les usagers sont perdus", reconnaît François Lejaune, secrétaire général du SUCE-PTT (Syndicat Unifié des Cireurs de pompes Européens). "Les nouveaux bureaux ressemblent à des plateaux de flipper géant où l'usager serait la balle rebondissant de plot en plot. Et lorsqu'un agent fait mine de s'intéresser à lui, c'est la plupart du temps pour essayer de lui fourguer un Chronopost là où une lettre simple suffirait." Et de citer le cas de cette veuve éplorée à laquelle un agent zélé avait réussi à placer 50 Chronoposts en guise de faire-part de décès de son époux "pour être bien certain que tout le monde les reçoive avant la cérémonie." La malheureuse est depuis en surendettement et fichée à la Banque de France.

Sur le terrain, dans les files d'attente, on ne compte plus les responsables d'associations loi 1901 qui perdent patience après ¾ d'heure d'attente pendant lesquels seuls deux usagers ont été servis, et qu'il en reste encore 6 devant eux. "L'autre jour, dans un bureau de Gironde, on a frôlé le drame", s'alarme le responsable syndical.

Mais parfois, c'est contre eux-mêmes que les usagers désespérés retournent leur colère. "Nous avons dû supprimer les rouleaux de ruban adhésif et de ficelle en libre service", concède le syndicaliste. "Du coup certains essayent de se pendre quand même avec des élastiques, mais s'en sortent généralement avec un trauma crânien après avoir traversé le faux plafond. Et après il faut aller les décrocher nous-même, ce qui fait baisser notre productivité et partant nos primes. C'est épuisant ces bureaux mal conçus pour l'accueil du public", conclut le syndicaliste.

La Poste, qui emploie encore 300.000 salariés, a entrepris depuis plusieurs années une vaste restructuration interne pour se préparer à l'ouverture européenne du marché du courrier à la concurrence qui rend les consommateurs heureux. Mais on le voit, beaucoup reste encore à faire pour accompagner le changement.

#La Poste | #suicide |

 

Correspondant à Houston (Texas)

lire tous ses billets

 

précédent : 07-06-2010

Facebook fait appel à Edouard Balladur pour simplifier ses procédures

suivant : 08-06-2010

Laurence Ferrari, voilée face à Ahmadinejad, présentera un JT nue avec les actrices X Charlotte de Castille, Leeloo et Flo d'Esterel

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales