@desinfopointcom

Victoire des séparatistes flamands en Belgique : bientôt un mur autour de Bruxelles

correspondance du Microcosme
publié le 13-06-2010

Bruxelles - La victoire éclatante des séparatistes flamands aux élections générales de Belgique inquiète la diplomatie wallonne ainsi que la communauté internationale. De sources bien désinformées, le futur gouvernement flamand a pris soin d'importer depuis plusieurs semaines des millions de parpins en ciment, des kilomètres de barbelés et des miradors en kit Ikéa (en sapin blanc). "Si Bruxelles et tout BHV ne se rendent pas, nous serons contraints d'isoler la ville en l'enfermant dans un mur de la honte", a déclaré à nos micros Bart De Wever, le président de la NVA, parti indépendantistes flamand. Les casques bleus onusiens notent aussi que des centaines de milliers de vuvuzelas ont été débarqués sur les quais de Rotterdam : "S'ils n'entendent raison, nous les assourdirons à coups de vuvuzelas... c'est la guerre psychologique !", a précisé Mark Van Houten, porte-parole du NVA.

L'état major français ne cache pas non plus son inquiétude. "Monsieur le présidentissime, la situation est grave... nous devons poser l'hypothèse que dorénavant la ligne Maginot est obsolète", n'a pas hésité à marteler le général Philippe du Pète, un général d'une armée française désormais anxieuse, "nous devons nous rendre immédiatement et dissoudre définitivement l'Assemblée nationale".

Tenté par ce grand geste de conciliation politique avec la puissante Flandre, le présidentissime Nicolas Sarkozy aurait toutefois demandé à son co-ministre Henri Guaino de réfléchir à une solution alternative : "mon p'tit Henri, vous allez étudier si je peux relancer les guerres napoléoniennes afin d'enfin d'envahir la Russie pour de bon... tellement que je le ressemble à Napoléon et que j'ai mené des décisions de même taille..."

Les conclusions du rapport sont toutefois ambiguës : "Ô présidentissime, si la France envahissait la Russie, celle-ci risque de pratiquer à nouveau la politique de la terre brulée... mais cette fois-ci, chez nous... je suggère aussi au puissant et divin présidentissime de plutôt envisager de prononcer un immense discours de soutien aux Bruxellois ponctué d'un vibrant "je suis un Bruxellois !" devant des millions de Belges réunis pour l'occasion et qui vous fera entrer davantage dans l'Histoire."

Barack Obama aurait en effet décliné l'invitation de CNN à prononcer ce discours, travaillant plutôt à un "Ich Bin Ein Palestinian!" qui serait prononcé à Jérusalem, en guise de politique d'apaisement au Moyen Orient.

Bruxelles - La victoire éclatante des séparatistes flamands aux élections générales de Belgique inquiète la diplomatie wallonne ainsi que la communauté internationale. De sources bien désinformées, le futur gouvernement flamand a pris soin d'importer depuis plusieurs semaines des millions de parpins en ciment, des kilomètres de barbelés et des miradors en kit Ikéa (en sapin blanc). "Si Bruxelles et tout BHV ne se rendent pas, nous serons contraints d'isoler la ville en l'enfermant dans un mur de la honte", a déclaré à nos micros Bart De Wever, le président de la NVA, parti indépendantistes flamand. Les casques bleus onusiens notent aussi que des centaines de milliers de vuvuzelas ont été débarqués sur les quais de Rotterdam : "S'ils n'entendent raison, nous les assourdirons à coups de vuvuzelas... c'est la guerre psychologique !", a précisé Mark Van Houten, porte-parole du NVA.

L'état major français ne cache pas non plus son inquiétude. "Monsieur le présidentissime, la situation est grave... nous devons poser l'hypothèse que dorénavant la ligne Maginot est obsolète", n'a pas hésité à marteler le général Philippe du Pète, un général d'une armée française désormais anxieuse, "nous devons nous rendre immédiatement et dissoudre définitivement l'Assemblée nationale".

Tenté par ce grand geste de conciliation politique avec la puissante Flandre, le présidentissime Nicolas Sarkozy aurait toutefois demandé à son co-ministre Henri Guaino de réfléchir à une solution alternative : "mon p'tit Henri, vous allez étudier si je peux relancer les guerres napoléoniennes afin d'enfin d'envahir la Russie pour de bon... tellement que je le ressemble à Napoléon et que j'ai mené des décisions de même taille..."

Les conclusions du rapport sont toutefois ambiguës : "Ô présidentissime, si la France envahissait la Russie, celle-ci risque de pratiquer à nouveau la politique de la terre brulée... mais cette fois-ci, chez nous... je suggère aussi au puissant et divin présidentissime de plutôt envisager de prononcer un immense discours de soutien aux Bruxellois ponctué d'un vibrant "je suis un Bruxellois !" devant des millions de Belges réunis pour l'occasion et qui vous fera entrer davantage dans l'Histoire."

Barack Obama aurait en effet décliné l'invitation de CNN à prononcer ce discours, travaillant plutôt à un "Ich Bin Ein Palestinian!" qui serait prononcé à Jérusalem, en guise de politique d'apaisement au Moyen Orient.

#Wallonie |

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 13-06-2010

Alain Marleix présentera le redécoupage électoral de la Wallonie au prochain conseil des ministres

suivant : 14-06-2010

Jeux en ligne : les paris sur les sujets du bac de philo sont ouverts

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales