@desinfopointcom

Charcuterie et cancer : l'alimentation des rats va être mieux encadrée

du Rédacteur Suprême
publié le 08-07-2010

Une étude de l'INRA qui vient d'être publiée montre les liens entre consommation de charcuterie et l'occurence du cancer colorectal. Cette étude vient enfin établir une preuve statistique à ce dont beaucoup de chercheurs se doutaient depuis plusieurs années. L'occasion pour Nicolas Sarkozy, présidentissime, de s'emparer d'un sujet d'ampleur qui lui donne une perspective de diversion par rapport aux difficultés où le plonge l'affaire Woerth - Bettencourt.

Cancer
CC Wikimedia

"Je n'ai pas été élu pour que des rats continuent de s'empoisonner en mangeant de la charcuterie", a exposé en introduction le présidentissime face à son gouvernement réuni ce soir en urgence, Claude Guéant et Henri Guaino.

Nicolas Sarkozy a donc exigé que son gouvernement propose des solutions "concrètes et immédiates" pour que la nourriture des rats soit améliorée. "Depuis que mon fils m'a prêté le DVD de Ratatouille, je ne peux pas rester insensible au sort des rats", a justifié le présidentissime qui avait déjà pris des dispositions pour les anciens combattants des colonies après une séance de cinéma.

Claude Guéant a proposé la rédaction d'une loi sur l'alimentation des rats. Brillant, comme toujours, le secrétaire général de l'Elysée, a rédigé les quatre articles du projet de loi en moins d'une heure.

Article 1 : les rats naissent libres et égaux en droit. La République leur assure la protection qui leur est due, en raison de leur faiblesse.

Article 2 : l'alimentation des rats fait l'objet de toute l'attention de la loi visant à prévenir les risques avérés. Le principe de précaution s'applique aux rats.

Article 3 : les emballages des produits alimentaires vendus à l'intention des rats doivent apporter toutes allégations nutritionnelles visant à prévenir le consommateur rat des risques encourus.

Article 4 : en raison des risques connus, il est interdit de vendre de la charcuterie aux rats mineurs d'âge. Les rats adultes sont incités à limiter leur consommation de charcuterie. A cet effet, l'Institut National de Veille Sanitaire organise toutes campagnes de prévention des risques, financées par un prélèvement exceptionnel sur les ventes de produits de salaison.

Consultée ce soir face à l'urgence de la situation, la commission "nutrition, inhumation et libertés" (NIL) de l'UMP s'est déclarée "extrêmement enthousiaste" face à cette perspective d'une mesure "très attendue qui rendra un réel service préventif à de nombreux adhérents du parti présidentiel".

Une nouvelle fois, la preuve est apportée que le présidentissime sait être proche des préoccupations des Français du corps traditionnel.

#charcuterie | #cancer | #Woerth | #Bettencourt |

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 08-07-2010

Paul le Poulpe choisit Médiapart

suivant : 09-07-2010

Alerte canicule : la météo devient le dossier principal de Mediapart

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales