@desinfopointcom

Nicolas Sarkozy attribue la grotte de Lascaux à l'homme de Neandertal, dont descendraient les Roms

du Rédacteur Suprême
publi le 12-09-2010

Inculture ou lapsus malheureux ? En attribuant les peintures rupestres au "brave Néandertalien", le présidentissime Nicolas Sarkozy a attiré l'attention des savants lors de son discours célébrant le 70ème anniversaire de la découverte de la grotte de Lascaux. Tandis que certains raillent déjà une énième manifestation de l'inculture du locataire de l'Elysée à ranger au même rang que son rejet de la Princesse de Clèves, d'autres y voient plutôt une manifestation de son inconscient. En effet, Nicolas Sarkozy a beaucoup travaillé sur le problème des Roms cet été, dont l'ancêtre serait, justement, l'homme de Neandertal. Sigmund Dubonchoix, le psychanalyste des politiques, nous explique ce qui s'est produit dans le subconscient de l'hôte de l'Elysée.

CC Flickr - JacobEnos

"Nicolas Sarkozy s'est longuement préparé à la visite de la vraie grotte de Lascaux", analyse Sigmund Dubonchoix, "et comme à chaque fois qu'il lui faut donner une image de personne cultivée, il fait un gros effort de concentration qui peut, accidentellement, l'amener à dénaturer son sujet". Le psychanalyste souligne que "ces erreurs se produisent d'autant plus souvent que le présidentissime aime à s'éloigner de son discours bien préparé et écrit par Henri Guaino".

Ainsi, après des phrases aussi brillantes que "c'est la présence nécessaire du chef de l'Etat que d'aller en ces lieux" et "entre l'universel et le terroir, il y a Lascaux", qui ont fait craindre à certains observateurs que ce soit plutôt Jean-Pierre Raffarin qui était l'auteur du discours prononcé au pôle international de la préhistoire, la phrase désormais culte est arrivée : "le brave néandertalien qui avait parfaitement compris qu'ici, c'était plus tempéré qu'ailleurs, qu'il devait y avoir du gibier, qu'il faisait beau et qu'il y faisait bon vivre".

Outre que le présidentissime a confondu le climat actuel du Périgord Noir avec celui que l'homo sapiens sapiens a connu lors de l'ère glaciaire qui lui fut contemporaine, outre qu'il a aussi loué l'invention du confit de canard et des pommes sarladaises par les mêmes hommes préhistoriques en croyant faire plaisir à ses hôtes, Nicolas Sarkozy s'est donc trompé d'une bonne dizaine de milliers d'années en confondant l'homme de Neandertal et l'homme de Cro-Magnon.

"La première interprétation qui vient à l'esprit, c'est bien sûr que le présidentissime est si persuadé que l'Histoire commence en 2007 et la préhistoire en 2002, quand il a été nommé plus petit flic de France, que dans son esprit il n'y a aucune différence entre les deux espèces d'hominidés", avance Sigmund Dubonchoix.

Mais celui-ci va immédiatement plus loin, en faisant le lien avec des travaux paléo-génétiques bien désinformés transmis au présidentissime pendant l'été : longtemps, on a cru que l'homme de Neandertal avait disparu sans descendance, or, nous révèlent ces travaux, ce sont les Roms qui auraient traversé les millénaires en droite descendance du dernier homme de Neandertal.

"Même si ces travaux restent sujets à caution", précise Sigmund Dubonchoix, le psychanalyste des politiques, "Nicolas Sarkozy est investi de la lourde charge de devoir révéler à l'Humanité, descendante de l'homo sapiens sapiens, qu'elle cohabite avec des Néandertaliens". Sigmund Dubonchoix ajoute que cette origine néandertalienne des Roms expliquerait qu'ils n'ont jamais pu être acceptés par les autres communautés humaines, d'où qu'elles se trouvent.

Cette charge du secret sur l'origine des Roms que porte le présidentissime est si importante qu'elle l'obsède depuis plusieurs semaines.

Le lapsus d'aujourd'hui était "inévitab’", conclut Sigmund Dubonchoix.

#grotte de Lascaux | #homme de Neandertal

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

prcdent : 12-09-2010

La grotte de Lascaux abritait une mosquée clandestine

suivant : 13-09-2010

La circulaire des Roms a reporté le mariage d'Eric Besson

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Dsinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | propos des cookies | mentions lgales