Désinformations.com

Jeunes filles nues impubères et autres oeuvres

correspondance de Guernesey
publié le 29-10-2001

José del Azavalista expose dans sa dernière oeuvre le fruit de plusieurs années de recherches photographiques et cinématographiques sur le corps féminin. Dans cette oeuvre picturale très controversée, il s'attarde à faire apparaître la douceur virginale des formes imperceptibles, l'innocence des regards inquiets et la candeur surprise des jeux de l'amour.

Jeunes filles presque nues
CC Flickr - Abdallahh

Exposé à Vienne en 1999 dans le cercle très confidentiel des Amis de la Nature, son oeuvre a reçu un accueil partagé entre les aficionados de "l'art étrange", comme José del Azavalista se plaît lui-même à le nommer, et les censeurs de la pudibonderie qui ont jugé son oeuvre "offensante, insultante pour la féminité et parfois même, vulgaire".

Il est clair en effet que José del Azavalista n'est pas un artiste conventionnel et que de ses choix artistiques peuvent émerger certains parti pris. "Représenter des vierges de plus de cinquante ans était un gageure" assume l'artiste qui présente son oeuvre comme "la rencontre de l'étrange et du rare".

"Un tel choix dérange forcément" admet Rachid Murdock, propriétaire de la galerie "Entartete Liebe" qui a reçu José à Vienne en 1999. "Peu d'artiste ont ainsi osé mettre en scène la nudité perdue et l'amour à jamais défendu. Le titre de son dernier ouvrage illustre ce paradoxe de l'amour et de la féminité" poursuit-il.

Force est de reconnaître que les scènes de femmes âgées, où se mêlent regards d'innocence démasquée et mamelles fatiguées, ne sont pas sans évoquer un érotisme trouble dont on ne ressort pas indemne.

Pour Norton C. Ridewell, consultant généraliste international et expert en tout sur tout, "l'oeuvre de José del Azavalista, entre jeunes filles en fleur et fleur de l'âge, traduit une hésitation glauque entre un complexe d'Oedipe mal assumé et une forme avancée de prométhéisme psychologique".

Gageons que les futurs admirateurs de l'artiste sauront y voir clair !

#jeunes filles nues | #nue

 

Correspondant à Guernesey

lire tous ses billets

 

précédent : 29-10-2001

Ben Laden hors de cause dans la prise d'otage à la maternelle de Créteil

suivant : 01-11-2001

Oussama Ben Laden, Olivia del Rio et Julia Chanel font une entrée très remarquée dans l'édition 2002 du Who’s Who

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales