@desinfopointcom
credit33.fr

Gérard Depardieu juge ridicule la grève socialo-irresponsable : l'appel d'Abou Dhabi

correspondance du Microcosme
publié le 22-10-2010

Abou Dhabi — L'acteur Gérard Depardieu a jugé que le mouvement de protestation en France était ridicule : "Ce qui se passe aujourd'hui en France est ridicule. Il s'agit d'une manipulation de la part des syndicats socialo-grévistes irresponsables", a affirmé l'acteur, critiquant la mobilisation contre la réforme des retraites qui s'est maintenue à un niveau élevé tout cette semaine en France. Gérard Depardieu est né le 27 décembre 1948 à Châteauroux (Indre). Il fêtera donc ses 62 ans sous peu et disposera alors du droit de partir à la retraite. Mais l'acteur entend rester solidaire des jeunes starlettes qui n'ont aucun talent et "travaillera au moins jusqu'à 67 ans". Les salariés cinéphiles subiront donc bien la double peine.

Gérard Depardieu, très en colère contre les manifestants
CC Flickr - Vincent Roche

C'est depuis Abou Dhabi aux Emirats arabes unis, terre internationale des droits sociaux et humains et où il est venu présenter son dernier film militant, "Potiche", que la star française a lancé son vibrant appel contre la grève socialo-irreponsable : "les 3 millions de personnes qui ont gaspillé leur temps à manifester dans les rues, feraient mieux d'aller voir mon film socialo-responsable", s'est insurgé, toujours rebelle, l'immense acteur de notre siècle et même, déjà, du précédent.

"Potiche" est un drame signé François Ozon, qui raconte les chamboulements que Suzanne Pujol provoque en reprenant, en 1977, les rênes de l'usine de parapluies de son mari immobilisé après une crise cardiaque. Depardieu y joue le rôle du député-maire communiste de Sainte-Gudule, appelé à la rescousse par l'épouse pour faire face à la grève des ouvriers. Afin de faire tourner l'usine 24H/24, des charters entiers acheminent des familles d'immigrés maghrébins et polonais clandestins, pas chers, et à qui elle offre l'emploi à vie, avec le soutien solidaire du maire Depardieu : "je me sentais bien dans ce rôle humaniste de la phase 1 du co-développement français... Potiche 2 racontera comment ces immigrés seront ensuite humainement expulsés de France grâce à l'action sereine et posée de notre présidentissime Nicolas Sarkozy", a indiqué Gérard Depardieu à nos micros.

"Aux Emirats arabes unis, les immigrés ont eux aussi l'emploi à vie... il n'y a aucun problème de financement des retraites", a souligné Gérard Depardieu, désormais pressenti pour remplacer François Fillon à Matignon. "J'ai d'autres idées sociales, je les soumettrai au présidentissime Nicolas Sarkozy en temps voulu..."

Gérard Depardieu est en effet un homme d'affaires politiques complet. Son admiration pour Saint Augustin, dont il récite les textes dans des églises, inspire sa pensée. Pour Depardieu, la certitude d'être le plus grand acteur du monde aux cotés de la première actrice du monde devant Michelle Obama cette loser, Carla Bruni, réside dans l’évidence intime de sa pensée, qui se distingue du témoignage des critiques de ses films, et il définit la vérité comme ce qu'il décide être juste, sa vérité ayant son existence éternelle et immuable en Dieu : "Qui est assez aveugle d'esprit pour ne pas reconnaître que mes films habitent au sein de la vérité elle-même et que je suis le plus grand acteur du monde ?" répète-t-il à ses interlocuteurs.

Ce qui prouve qu'il boit trop et tient mal le vin. Jean-Louis Borloo lui aurait suggéré d'essayer un peu de CYP2E1.

#Gérard Depardieu | #grève | #irresponsable

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 21-10-2010

Nicolas Sarkozy débloque de plus en plus

suivant : 22-10-2010

Manifestation et grève : le plan anti-blocages de Nicolas Sarkozy

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales