@desinfopointcom
credit33.fr

Ahmadinejad vend sa 504 Peugeot : crise diplomatique majeure entre la France et l'Iran

correspondance du Médoc
publié le 02-01-2011

2011 commence mal pour le monde libre. La plus grande crise diplomatique qui ait jamais eu lieu entre l'Iran et la France vient de commencer. C'est d'Iran qu'est venue l'ouverture des hostilités. En effet, le président Mahmoud Ahmadinejad a annoncé sans autre forme de procès la mise en vente aux enchères de sa 504 Peugeot modèle 1977. Un geste grave qui a suscité une vive émotion au Quai d'Orsay et, bien entendu, à l'Élysée.

Le site de vente de la 504 de Mahmoud Ahmadinejad

"C'est incompréhensible", déclarait tout à l'heure Mme Michèle Alliot-Marie, ministre des Affaires Étranges, "d'autant plus que la livraison récente par la France du dernier lot de centrifugeuses SEB que nous devions fournir à l'Iran dans le cadre du soutien occidental à son programme de nucléaire civil venait d'avoir lieu sans problème".

Connu pour son franc-parler, le ministre de la Haine Intérieure, Brice Hortefeux a réagit bien plus vivement en apprenant qu'un acheteur inconnu d'un pays arabe pourrait se porter acquéreur de la somptueuse machine avec une enchère frôlant le million de dollars : "Vendre une 504 à un Auvergnat, je trouve ça un peu gros !" Propos qu'il a par la suite démenti après que la LICRA et SOS Racisme se soient publiquement indignés : "Mes propos ont été sortis de leur contexte. Je précisais aussi que l’on vouait un grand respect aux 504 Peugeot en Auvergne, mais que ce n'est pas un Auvergnat qui aurait accepté de payer un million de dollars pour une poubelle pareille". Des propos qui ont vivement fait réagir l'association des Parlementaires Auvergnats Amateurs de Bretelles, de Cigares et de Déclaration à l'Emporte-Pièce (PAABCDEP) et plus encore le groupe PSA qui ne s'est pas privé de rappeler le prestige de sa marque et sa participation active à la dernière campagne électorale de notre présidentissime.

Ce dernier a dû réagir immédiatement afin de faire cesser cette polémique naissante. Sur les conseils du Cardinal Guaino, il a donc rappelé notre ambassadeur à Téhéran, demandé à l'ONU de prendre des sanctions contre l'Iran, mis en alerte les troupes françaises stationnées à Djibouti, acheté un t-shirt "Libérez Sakineh" pour son prochain jogging en public et demandé à l'entreprise SEB d’annuler sur le champ les garanties sur ses 100.000 centrifugeuses vendues à l'Iran.

De son côté, le Ministre de la Trahison, Éric Besson, a envoyé à la Police de l'Air et des Frontières une circulaire "relative au raccompagnement dans leur pays d'origine des individus de type persan, y compris les shahs".

La pression n'a depuis lors fait que continuer à monter. Maître es-provocation gratuite, Mahmoud Ahmadinejad n'a pas hésité à apposer sur la 504 Peugeot un autocollant proclamant "Peugeot, chaque jour un bruit nouveau".

Le monde retient maintenant son souffle dans l'attente d'un déblocage de la situation. L'ONU, les États-Unis et la Chine ont dépêché des émissaires à Paris et Téhéran. Un premier pas semble avoir été fait par notre présidentissime. On apprend en effet par des sources particulièrement bien désinformées qu'en accord avec l’entreprise PSA, notre présidentissime Nicolas Sarkozy serait prêt à proposer exceptionnellement une prolongation et une extension de la prime à la casse à hauteur d'un million de dollars en faveur de M.Ahmadinejad en échange de l'achat d'une 207 neuve.

Espérons que l'Iran saura faire preuve d'une sagesse au moins égale à celle de notre présidentissime.

#Ahmadinejad | #Iran | #Peugeot | #Peugeot 504 | #quai d'Orsay

 

Correspondant en Médoc

lire tous ses billets

 

précédent : 01-01-2011

Premier de l'An agité pour les mauvais élèves du Présidentissime Sarkozy

suivant : 03-01-2011

Michael Youn cambriolé : la vengeance est un plat qui se mange froid

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales