@desinfopointcom

Sondage de l'IDOF : Marine Le Pen gagnerait l'élection présidentielle de 2012 si elle se présente seule

du Rédacteur Suprême
publié le 07-03-2011

Nouveau coup de tonnerre dans le ciel des sondages. L'IDOF (Institut Désinformation et Opinion Francophone) publie ce matin un sondage qui va relancer le débat après celui qui plaçait Marine Le Pen, ce week-end, au premier rang devant les outsiders de la présidentielle 2012 (Nicolas Sarkozy et Martine Aubry). Alors qu'à la suite de ce sondage, est aussi prévu de "tester" d'autres candidatures dans un sondage contre Marine Le Pen, telles celles des archi-outsiders François Hollande et Dominique Strauss-Kahn (mais alors en l'absence, logique, de Nicolas Sarkozy qui serait remplacé par Dominique de Villepin), l'IDOF a voulu réaliser le sondage ultime pour valider la crédibilité de la candidature de la nouvelle présidente du Front National.

C'est le moment de lire un petit classique de la socio contemporaine pour mieux comprendre ce qui nous arrive
A acheter sur amazon.fr

Le résultat est sans appel : malgré un fort taux d'abstention et aussi des bulletins blancs ou nuls en grand nombre, Marine Le Pen serait confortablement élue à la présidence de la République en 2012 si elle est la seule candidate.

Dès la publication du communiqué de presse sur ce sondage, le standard de l'IDOF a littéralement explosé sous le flux d'appels de journalistes soucieux de recueillir des explications statistiques bien désinformées, à commencer par celles de Patrick P.Goodchoice, le nouveau directeur scientifique de l'IDOF. Celui-ci nous explique en quelques mots son approche : "comme tous les candidats ne sont pas déclarés, c'est plus simple de faire un sondage avec un(e) candidat(e) unique, et nous mesurons donc la propension des candidats à rassembler sur leur nom seul, en comparant les taux d'abstention et de bulletins nuls qu'ils attirent à eux".

Les journaux et les blogs n'ont pas tardé à faire le buzz sur cette désinformation d'importance qui replace une nouvelle fois Marine Le Pen au coeur du débat politique et démontre la pertinence de la stratégie du Front National.

Les réactions commencent à tomber du côté des politiques, à commencer par Benoît Hamon, porte-parole du Parti Socialiste, qui fustige "l'échec de la politique de Nicolas Sarkozy" tout en témoignant de son "mal à la France". De son côté, Jean-François Copé, président par contumace de l'UMP, regrette "les amalgames du Parti Socialiste" et rappelle que "c'est François Mitterrand qui a favorisé le Front National après 1983".

#Marine Le Pen | #présidentielle 2012 | #IDOF | #François Hollande | #Front National | #Dominique Strauss-Kahn | #Nicolas Sarkozy | #Martine Aubry |

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 07-03-2011

Bercy : l'attaque serait le fait de hacker jaloux de l'extraordinaire croissance française

suivant : 07-03-2011

Cyber-attaque sur le gouvernement français : la Chine espionne les réseaux X français

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales