@desinfopointcom

Grève chez Nutella : les forces de l'ordre prêtes à intervenir

correspondance du Médoc
publié le 15-04-2011

La situation est de plus en plus tendue autour du site de l'usine Ferrero de Villers-Escalle qui fabrique, entre autres, le Nutella. En grève depuis le début de la semaine pour une question liée aux salaires, une partie des 350 salariés de l'entreprise refuse de reprendre le travail et continue à bloquer la production. Ce qui n'aurait pu être qu'un banal conflit social rapidement expédié est devenu en quelques jours une véritable affaire d'Etat et les douze compagnies de CRS venues de toute la France dépêchées sur les lieux, tout comme le GIGN et le RAID, seraient en passe d'intervenir pour libérer l'usine de pâte à tartiner.

Nutella
CC Flickr - Isabela.C

Dépêchés par l'Élysée pour expliquer à la presse désinformée les tenants et les aboutissants de ce qui pourrait devenir une crise géopolitique majeure, Claude Guéant, ministre de la haine intérieure et des croisades, et Alain Juppé, ministre des affaires étranges, se sont exprimés se matin.

"Nous vivons une époque troublée", a commencé Alain Juppé, "une époque où les crises se succèdent : Tunisie, Égypte, Yémen, Libye, Syrie, Côte d'Ivoire, Afghanistan, Japon, cantonales gagnées par les socialo-communistes irresponsables... Et comme toujours, la diplomatie française est en première ligne ainsi que nous l'a durement rappelé la triste affaire Boris Boillon. Or, vous le savez tous, la diplomatie française est fondée sur deux grands piliers : les droits de l'Homme et le service à la française de mets onctueux destinés à mettre dans de bonnes dispositions les différents partis engagés dans les négociations". Une déclaration qui amenait une question toute simple de la part de la presse désinformée : "Quel rapport avec le Nutella ?". Avec ce sens aigu de la pédagogie devenu sa marque de fabrique depuis son passage au poste de premier ministre de Jacques Chirac, Alain Juppé a bien condescendu à répondre : "Espèces de crétins, ne voyez-vous pas que qu'il s'agit d'une usine Ferrero ! Que vont faire nos ambassadeurs s'ils ne peuvent plus servir de Ferrero rochers ? Comment leurs soirées pourront-elles être réussies ? Comment éviter de plonger le monde dans le chaos ?!"

Des déclarations fortes relayées par Claude Guéant qui a tenu lui aussi à fournir quelques explications : "C'est aussi notre politique intérieure qui est remise en cause. Le présidentissime Sarkozy a été élu pour mener à courageusement des réformes importantes. Cela nécessite une énergie hors du commun. La crise du cacao ivoirien a déjà mis son petit déjeuner à rude épreuve, une crise du Nutella pourrait lui être fatale."

C'est bien l'avenir de la France qui se joue en ce moment à Villers-Escale où les syndicats socialo-bolchéviques irresponsables continuent de soutenir les grévistes. Une situation exaspérante pour des millions de Français qui craignent chaque jour un peu plus pour leur goûter. A tel point d'ailleurs que, sur l'antenne de nos confrères d'Europe 1, le chroniqueur Guy Carlier n'a pas hésité à qualifier les syndicats qui soutiennent les salariés de Ferrero de "gros cons".

#Nutella | #Ferrero | #ambassadeur | #Alain Juppé | #Claude Guéant |

 

Correspondant en Médoc

lire tous ses billets

 

précédent : 14-04-2011

DSK choisit un stylo Désinformations.com pour officialiser sa candidature et contrer l'ascension de François Hollande

suivant : 16-04-2011

Pendaison d'un détenu avec un kit anti-suicide : le fabricant mis en cause

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales