@desinfopointcom
credit33.fr

Après Tristane Banon, Carla Bruni pourrait porter plainte contre DSK

correspondance du Médoc
publié le 17-05-2011

Nouveau rebondissement dans l'affaire DSK. Alors que le directeur du FMI et futur ex-candidat aux primaires du PS croupit encore dans une geôle d'un standing bien moins élevée qu'une suite de Sofitel et où, de surcroît, aucune femme, ni aucun homme de ménage ne consent à pénétrer, le landerneau politico-culturel français continue à s'agiter. Après que l'écrivain Tristane Banon, victime des ardeurs de Dominique Strauss-Kahn il y a quelques années, a annoncé vouloir porter plainte, c'est au tour d'une autre personnalité d'envisager de saisir la justice française.

Le prédateur
CC Flickr - Parti Socialiste

Les sources bien désinformées de notre rédaction à l'Élysée sont formelles : Carla Bruni-Sarkozy pourrait dans les jours prochains annoncer à la France qu'elle a elle aussi, à plusieurs reprises, subit les assauts de l'économiste érotomane. "La première fois, c'était lors d'un repas auquel je participais avec Laurent Fabius. Juste après les carottes râpées, alors que je disais combien j'aimais les légumes bios, DSK m'a demandé si j'accepterais de lui faire visiter mon petit jardin secret. J'ai décliné", aurait-elle confessé au cardinal Guaino.

Mais, malgré ce refus, celui qui, depuis, était devenu directeur du FMI et rencontrait donc régulièrement le présidentissime Nicolas Sarkozy lancé dans le sauvetage de l'économie mondiale et du moral des ménages français "que c'est aussi pour ça qu'il a été élu", aurait récemment recommencé à poursuivre Carla Bruni de ses assiduités.

C'était au mois de février, lors d'un dîner chez les Lagardère. Venu souffler le chaud et le froid sur son éventuelle candidature aux primaires, DSK retrouvait ainsi discrètement un Nicolas Sarkozy qui se disait, d'après nos sources désinformées, "désireux de rencontrer [son] plus grand rival pour 2012". Alors qu'elle quittait la table pour se rafraîchir dans la salle de bain de ses hôtes, la première dame de France se serait trouvé nez à nez avec Dominique Strauss-Kahn, nu, qui sortait de la douche.

La tourmente médiatique est telle aujourd'hui, que la Cellule de Planification des Vérités Bonnes à Dire (CPVBD) mise en place par le cardinal Guaino et qui s'est récemment illustrée en conseillant Claude Guéant et Laurent Wauquiez, aurait enjoint Carla Bruni à ne pas cacher plus longtemps la vérité aux Français qui seraient encore tentés, malgré l'opprobre dont ils seront alors couverts, de voter socialiste en 2012.

Le dépôt de plainte devrait avoir lieu à Boulogne-Billancourt, afin que la première dame de France puisse ensuite rejoindre au plus vite le 20 heures de TF1 où elle annoncera en direct sa démarche avant de révéler le nom du véritable père de son enfant.

La France désinformée retient son souffle.

#Tristane Banon | #Carla Bruni | #DSK | #Sofitel | #Dominique Strauss-Kahn

 

Correspondant en Médoc

lire tous ses billets

 

précédent : 15-05-2011

Mariage à Monaco : Charlene Wittstock aime nager nue dans les aquariums de l'Institut Océanographique

suivant : 18-05-2011

Heureux événement chez Carla Bruni et Nicolas Sarkozy : on l'appellera Dominique

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | contact | à propos des cookies | mentions légales