@desinfopointcom

L'expédition REGATE gravit la Tour Helsinki par la face Nord

correspondance de Guernesey
publié le 15-03-2002

C'est au terme de trois mois d'ascension que l'équipe du professeur Bazeloberg est parvenue sur l'un des plus hauts sommets de la capitale française, en empruntant la voie réputée la plus difficile du massif des Olympiades. Partie de la plaine d'Ivry, l'expédition a établi trois camps intermédiaires pour parvenir jusqu'au sommet, qu'elle n'a atteint que dans la journée d'hier, après plusieurs semaines d'attente au camp de base. De forte intempéries avait en effet empêché jusqu'à présent tout espoir de parvenir jusqu'au sommet.

Le quartier des Olympiades
CC Flickr - Thomas Claveirole

La face Nord de la Tour Helsinki, réputé pour ses conditions climatiques extrêmes comme en témoigne la maigreur de la végétation qui survit dans les bacs de l'entrée, est une ascension réservée aux meilleurs alpinistes.

L'équipe du professeur Bazeloberg, qui s'entraîne régulièrement sur la face sud de la tour Sapporo, dont les conditions d'ensoleillement sont bien meilleures, a du prévoir un équipement de protection renforcé contre le froid et les intempéries, gracieusement fourni par le Go Sport de l'avenue d'Italie, principal sponsor de l'expédition.

Du haut de la tour, le professeur Bazeloberg et son assistant sont parvenus à émettre un message radio dans lequel ils se sont exclamé : "ça c'est Paris !"

#Tour Helsinki | #Olymbiades | #Sapporo | #Paris 13 |

 

Correspondant à Guernesey

lire tous ses billets

 

précédent : 13-03-2002

Les Etats Unis importent massivement des gardiens d'immeubles parisiens

suivant : 20-03-2002

Exclusif : Désinformations.com a decouvert l'homme qui partage la vie d'Arlette Laguiller

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales