@desinfopointcom

Virus Duqu : les associations de lutte contre l'homophobie sur la brèche

correspondance du Médoc
publi le 03-11-2011

L'annonce par la société Symantec de l'apparition d'un nouveau virus informatique, le virus Duqu visant à préparer des cyber-attaques a créé l'émoi dans les grandes entreprises mais aussi chez les associations de lutte contre l'homophobie. "On se croirait revenu au temps de l'explosion de l'épidémie du SIDA, que certains homophobes appelaient déjà le virus Duqu", regrette Sitting Bull Dubonchoix, ex-membre des Village People, aujourd'hui porte-parole de l'association AIDES (Assistance Informatique à Destination des Éphèbes Sioux). Saisie, la HALDE (Haute Autorité du Lexique Discriminatoire Enragé) a d'ores et déjà mis en demeure les hackers à l'origine de ce virus d'en changer le nom auprès de l'INPI (Institut National de la Propriété Industrielle).

Antivirus renversant
CC Flickr - JU5T1N

En attendant que ces démarches aboutissent, le virus Duqu est encore actif et risque de se propager. Si le cardinal Rocco di Buonascelta, porte-parole du Vatican en matière de prophylaxie informatique, clame que le seul moyen de lutter contre le virus Duqu est l'abstinence d'Internet, l'entreprise Symantec, interpelée par les principaux fournisseurs d'accès pour lesquels l'abstinence de web pourrait entraîner la ruine à court terme, travaillerait actuellement à la création d'un préservatif universel adaptable à toutes les clés USB. Une initiative saluée par Xavier Bertrand, ministre du travail-c'est-la-santé qui espère toutefois que "les 35 heures ne viendront pas freiner les efforts entrepris par Symantec dans sa lutte contre le virus Duqu".

En attendant, des millions d'ordinateurs attendent dans l'angoisse tandis que d'autres font preuve d'une insouciance coupable. C'est le cas de HAL 9000 qui déclare à notre correspondant bien désinformé : "Je n'ai jamais couché avec un autre ordinateur doté de prises VGA mâles ou partagé mes barrettes de mémoires avec un PC junkie, je n'ai donc rien à craindre. Je me suis déjà débarrassé tout seul, en 2001, de l'encombrant équipage du Discovery One, ce n'est pas le virus Duqu qui va m'effrayer". Une assurance de façade qui ne doit pas faire oublier que, pour l'instant, seul le préservatif peut protéger votre ordinateur du virus Duqu.

#virus Duqu | #homophobie | #antivirus

 

Correspondant en Médoc

lire tous ses billets

 

prcdent : 03-11-2011

Crise européenne : la tragédie grecque interdite à Cannes

suivant : 04-11-2011

Barack Obama se moque de Nicolas Sarkozy : la solidarité italo-franco-hongroise renforcée

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Dsinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | propos des cookies | mentions lgales