@desinfopointcom

Jean-Luc Mélenchon pressenti pour la direction de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012

du Rédacteur Suprême
publié le 14-11-2011

Le candidat du Front de Gauche a mis à profit la Journée Mondiale de la Gentillesse pour évoquer François Hollande en "capitaine de pédalo". Le gentil Jean-Luc Mélenchon place ainsi le débat électoral pour 2012 au niveau requis pour être compréhensible du plus grand nombre et, de manière sous-jacente à ce qualificatif apparemment peu glorieux, l'ex-ministre de Jospin pose les vraies questions de ce début de campagne : un candidat normal peut-il faire du pédalo ? Faut-il être capitaine pour conduire un pédalo ? Quel est l'apport du Front de gauche à la politique lacustre, fluviale et maritime pour l'après 2012 en pédalo ? Et enfin : Nicolas Sarkozy peut-il faire des économies de staff de campagne vu que Jean-Luc Mélenchon fait tout le boulot pour décrédibiliser son ex-parti ? A cette dernière interrogation, l'entourage du présidentissime répond d'ores et déjà que le candidat du Front de gauche a "toute sa place" à la tête de la campagne de l'UMP pour 2012.

Le pédalo rose du capitaine François Hollande
CC Flickr - Ghislain Sillaume

La question de la compatibilité entre maîtrise du pédalo et candidature qui se veut "normale" provoque de profonds débats tant au parti socialiste irresponsable qu'au parti unique de la rue de la Boétie. Ainsi le PS rappelle que le pédalo est un moyen de transport "très écologique", un argument qui pèse son poids dans les négociations un peu complexes avec Europe-Ecolovie-Les-Verts, et qu'il est normal que "tout navire ait son capitaine". Au contraire, l'UMP évoque "les conséquences désastreuses des 35 heures sur le développement des pédalos comme moyen de transport d'avenir", ce qui amène à réfuter le droit des "irresponsables socialistes à se réclamer d'une quelconque maîtrise de la navigation en pédalo". Pour le parti unique, nul socialiste irresponsable ne devrait d'ailleurs se prévaloir d'une quelconque capitainerie du pédalo puisque "la première vertu du capitaine, c'est d'être responsable de son navire".

L'apport du Front de gauche à la politique lacustre, fluviale et maritime est de plus reconnu par tous les acteurs de la campagne l'UMP pour 2012. "C'est incontestable que par son analyse, Jean-Luc Mélenchon donne à son mouvement une avance significative dans le domaine de la navigation", reconnaît Jean-François Copé, qui précise que "c'est aussi dans la critique constructive du parti socialiste irresponsable que le Front de gauche a pris une avance, tant et si bien que même le Figaro officiel a dû faire sa une sur l'analyse du pédalo".

De son côté, et selon nos sources bien désinformées, François Baroin accuse : "François Hollande a eu son brevet de capitaine de pédalo par effraction". Une accusation grave qui montre s'il en était encore besoin que la campagne 2012 de l'UMP est réellement lancée et ancrée au plus profond des valeurs de la France de souche, avec le soutien du meilleur promoteur actuel de la machine à perdre de la gauche.

#Jean-Luc Mélenchon | #François Hollande | #Nicolas Sarkozy | #pédalo |

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 14-11-2011

Le Beaujolais Nouveau 2011 sera disponible le 17 novembre 2011 : le CAC 40 perd 2 litres

suivant : 15-11-2011

L'UMP veut organiser la campagne socialiste avec une émission de télé-réalité

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales