@desinfopointcom

La rumeur sur la mort d'Annie Cordy perturbe les marchés et endeuille les traders

du Rédacteur Suprême
publié le 09-08-2012

Annie Cordy est morte. C'est en tout ce cas ce que les réseaux sociaux ont cru, la semaine dernière, suite à la propagation d'une rumeur de mauvais goût comme, hélas, il y en a trop sur facebook et twitter. La mort d'Annie Cordy a bien entendu été démentie par son agent et son médecin légiste. La médiocre blague de potache aurait pu en rester à un de ces buzz dont Internet a le secret, aussi vite oubliée qu'elle s'était propagée. Pourtant, il n'en a rien été et cette semaine encore, la rumeur continue de faire des dégâts considérables, à commencer par les places financières qui manifestent leur nervosité.

La compilation indispensable du trader financier

Jean-Kévin Dubonchoix, actuaire-chef à la Banque Maritime de Vierzon, nous explique les raisons de ces événements graves pour la planète financière. "Sous sa couverture d'artiste populaire", nous révèle Jean-Kévin Dubonchoix, "Annie Cordy est une des théoriciennes les plus importantes de la finance moderne, et elle est devenue l'égérie des traders dont toute une génération a été bercée par ses chansons actuarielles dès leur plus tendre enfance".

Bien entendu, l'inoubliable "Le p'tit coup de chance", interprété par Annie Cordie avec Bourvil, fait partie des classiques des salles de marchés, de même que "ça ira mieux demain", chanson actuarielle incontournable des after-works des bars de La Défense jusqu'au café de la banque, à Vierzon. Annie Cordie était allée très loin aussi dans la théorie statistique avec "T'as vu Monte Carlo", révélant dans cette chanson les modalités d'application des algorithmes de Monte Carlo à la prévision des cours de bourses. Sans oublier "Frida Oum Papa", véritable hymne national des traders allemands et autrichiens, ou encore "Pince-moi, j'hallucine", la chanson que fredonnaient les contrôleurs internes de toutes les banques après l'affaire Kerviel. Enfin, Jean-Kévin Dubonchoix nous révèle que "Tata Yoyo" est la chanson qui explique le mieux aux traders débutants les fluctuations quotidiennes des marchés.

Quand enfin nos lecteurs bien désinformés auront compris que Nafissatou Diallo s'apprête à enregistrer une reprise de "La bonne du curé", chacun aura définitivement compris la place qu'occupe Annie Cordy dans la planète monétaire et financière. Pour le bien-être des marchés, le sauvetage de l'Euro et la reprise mondiale, souhaitons tous une longue vie à la chanteuse spécialiste de la finance.

#Annie Cordy | #facebook | #twitter | #Vierzon | #Kerviel | #Nafissatou Diallo |

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 08-08-2012

La photo de Lady Gaga nue avec son boyfriend Taylor Kinney authentifiée par la CIA

suivant : 09-08-2012

Nuit des étoiles 2012 : Valérie Trierweiler privée de live-tweet

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales