Désinformations.com

Zlatan Ibrahimovic : prix Nobel de littérature en Suède pour son oeuvre Moi Zlatan

correspondance du Microcosme
publié le 23-10-2012

L'attaquant du PSG défraye à nouveau la chronique en Suède. Son autobiographie, "Moi Zlatan Ibrahimovic" (Jag är Zlatan Ibrahimovic, en version originale) rencontre un succès mondial retentissant et concourt au plus prestigieux prix littéraire de Suède : le prix Nobel de littérature. Il est déjà disponible sur notre site desinformations.com en français (accès réservé à nos 19 millions golden et platinum abonnés pour seulement 2.553 euros la page). Le footballeur sait donc aussi lifter ses phrases, frapper ses mots, marteler ses points virgules.

Lui, Zlatan

Zlatan Ibrahimovic raconte dans un suédois rugueux "ses premiers pas dans son quartier défavorisé de Malmö et son arrivée à Naples, ville défavorisée, en Italie, pour assainir le marché de la drogue". Son voyage est un combat livré de manière brute. Sa narration laisse une impression durable : "celui qui est parti de rien est arrivé footballeur n'a finalement pas à remercier qui que ce soit", note le jury, qui ajoute : "Zlatan Ibrahimovic est donc libre et il nous expose avec poésie que si l'on tape dans un ballon de foot et que ça sonne creux, il n'en faut pas déduire que le ballon est vide". Cette vision contrastée du monde où le creux fait le plein, bouleverse la pensée et l'imaginaire collectif du devenir commun.

Le comité Nobel a aussi décidé d'attribuer ex ante le prix Nobel de littérature à l'attaquant star du PSG, "pour la publication dès novembre 2011 de sa biographie, et son immense impact sur les équilibres géopolitiques mondiaux". En effet, l'oeuvre majeure du footballeur poète a "clairement pacifié les relations entre la Serbie et la Croatie", indique Vladimir Dubonchoix, professeur d'Histoire au Collège de France, détenteur de la chaire football et littérature suédoise, "c'est en démontrant qu'il vaut mieux ne rien dire et passer pour un âne que de l'ouvrir et lever tous les doutes à ce sujet, qu'il a évité l'embrasement de l'Europe et une troisième guerre mondiale, en incitant nombre de nos dirigeants à la boucler, sauf l'ex-présidentissime Nicolas Sarkozy" rappelle Vladimir Dubonchoix, "car mieux vaut prêter à sourire que de donner à réfléchir, comme l'a fait maladroitement Vincent Peillon avec la drogue dure".

Après Das Kapital de Karl Marx, Jag är Zlatan va donc à son tour changer le monde, mais cette fois, sans révolution irresponsable, et sous le contrôle financier du Qatar.

#Zlatan Ibrahimovic | #prix Nobel de Littérature | #Collège de France | #Karl Marx

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 22-10-2012

RER B : François Hollande demande une commission d'enquête sur les suicides

suivant : 23-10-2012

Arnaud Montebourg en marinière fait bondir les ventes d'Armor-Lux : la Chine porte plainte à l'OMC

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales