@desinfopointcom
credit33.fr

La découverte du système 55 Cancri pose le problème de la géopolitique des exoplanètes

du Rédacteur Suprême
publié le 14-06-2002

Tandis que les réactions internationales émerveillées à l'annonce par la Nasa de la découverte d'un système planétaire extra-solaire continuent à parvenir aux principales rédactions, nous avons reçu un message relayé par l'agence Cancri Express, qui fait part de "l'inquiétude" des Cancriens face aux "menaces" que représentent de futurs échanges avec les Terriens.

55 Cancri
Illustration Credit & Copyright: Lynette Cook

"Nous n'accepterons pas de voir notre culture menacée par ces Terriens, qui détruisent tout ce qu'ils touchent", explique le Secrétaire Général du parti Cancri Libre, partisan d'une "préférence stellaire" radicale. "Que chacun s'occupe de son Soleil !", s'est exclamé Jan-Mary Le Cancre, rejetant d'avance toute collaboration avec les Terriens et invitant ceux-ci à "cesser de nous regarder".

Selon le même communiqué de l'agence Cancri Express, le gouvernement des Etats-Unis de 55 Cancri Nord menace quant à lui de porter plainte auprès des instances de régulation interstellaires dont la jurisprudence condamne le "voyeurisme", qu'elle classe au rang d'espionnage.

A la demande de G.W.Bush, dans le cadre de la nouvelle organisation des services secrets américains et du Département de la Défense, le gendarme du Monde se préparerait à envoyer un message d'excuse aux habitants du système 55 Cancri. Les conseillers du Président de la Terre considèrent en effet que les Cancriens ne représentent pas une "menace immédiate pour la sécurité des Américains", et qu'il est donc inutile de se fâcher avec eux.

#55 Cancri | #exoplanètes | #géopolitique

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 11-06-2002

Roger Lemerre remercie Dominique Voynet

suivant : 15-06-2002

Bertrand Delanoe ouvrira le prochain défilé de la Lesbian and Gay Pride

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales