@desinfopointcom

La fin du monde n'a pas eu lieu le 21 décembre 2012 : l'UMP dénonce l'immobilisme socialiste

du Rédacteur Suprême
publié le 22-12-2012

Malgré les prévisions scientifiquement prouvées du calendrier Maya, l'alignement des planètes et la proximité tout aussi incontestable de Nibiru, la fin du monde n'a donc pas eu lieu hier, 21 décembre 2012. A Bugarach, les survivants avaient du mal à cacher leur déception face à ce rendez-vous raté et certains journalistes venus de l'autre bout du monde en étaient réduits à se filmer entre eux, vu le taux de 4 journalistes pour 1 seul candidat à la survie présent sur place, hors forces de polices qui étaient, elles, 5 pour 1 journaliste. Une "gabegie financière" dénoncée par l'UMP et le RUMP qui voient aussi dans cette fin du monde ratée la preuve d'une nouvelle reculade du gouvernement.

L'UMP dénonçant l'immobilisme du gouvernement
CC Flickr - UMP Photos

Dans un communiqué commun, l'UMP et le RUMP relèvent les "nouveaux couacs du gouvernement socialiste irresponsable" en établissant la liste des "ministres qui ont failli à leur mission" : Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, "qui, en pensant que la fin du monde cacherait son bilan désastreux, a renoncé à sauver des milliers d'emplois qui avaient déjà été sauvés par le présidentissime Nicolas Sarkozy", Manuel Valls, ministre du redressement de l'intérieur, "qui a concentré les forces de police à Bugarach et à Notre Dame des Landes, laissant le reste de la France sombrer dans le chaos", ou encore Jérôme Cahuzac, ministre du redressement du déficit budgétaire creusé par 10 ans de droite, "qui devra compter sur autre chose que la fin du monde pour continuer de cacher ses comptes dans des paradis fiscaux".

Mais c'est bien sûr le premier ministre Jean-Marc Ayrault et le président François Hollande qui sont les cibles des critiques les plus vives de l'UMP et du RUMP qui dénoncent "l'immobilisme irresponsable des dirigeants socialistes" et "la marche arrière de Monsieur Hollande". Valérie Pécresse, ex-ministre de la sécurité de quelque chose et du creusement des déficits, résume ce matin la pensée de l'opposition constructive : "la fin du monde était un sujet qui concernait tous les Français et Nicolas Sarkozy s'y était préparé dès 2009, nous ne pouvons qu'être navrés du triste spectacle qu'offrent Ayrault et Hollande en donnant une nouvelle preuve de leur amateurisme".

Les dirigeants socialistes sont aussi critiqués sur leur gauche. Jean-Luc Mélenchon ne mâchait pas ses mots pour dénoncer "Hollande a fait comme Sarkozy aurait fait, mais sans panache, lui", le président du Front de gauche y voyant "une nouvelle preuve que ce gouvernement conduit une politique de droite".

#fin du monde | #21 décembre 2012 | #alignement planètes | #François Hollande | #Jean-Marc Ayrault |

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 21-12-2012

A quelle heure la fin du monde 2012 aura-t-elle lieu : la question qui embarrasse le gouvernement

suivant : 22-12-2012

Notre-Dame des Landes échappe à l'apocalypse Maya : mea culpa de Désinformations.com

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales