@desinfopointcom
credit33.fr

La Russie veut réduire l'alcoolisme grâce à Gérard Depardieu

correspondance du Mont-Blanc
publié le 03-01-2013

On a apprend aujourd'hui que Vladimir Poutine, tsar de toutes les Russies ex-soviétiques, a décrété la nationalité russe du comédien fuyard Gérard Depardieu. De sources bien désinformées, ce n'est pas la fortune de l'ancienne gloire des "Valseuses" qui intéresse l'empire Russe mais bien son foie. Comme l'a expliqué Sergeï Pravilonyy vybor- Dubonchoix, détaché du parti aux questions de la Santé, "la population russe est au bord de la catastrophe éthylique mais nous ne pouvons réduire la production de vodka qui assure la survie de nombreux paysans de notre Grande Patrie. Avec ces capacités hors normes pour tenir l'alcool, Gérard Depardieu pourra nous aider à faire baisser visiblement le taux d'alcoolisme de nos concitoyens."

Le bar à vodka, une valeur en hausse
CC Flickr - LexnGer

Pour cette raison, le comédien réfugié fiscal a reçu une proposition qu'il ne pourra à coup sûr jamais décliner : il a open bar dans toute la Russie en ce qui concernera sa consommation d'alcool, local de préférence. Légitimement indigné par les nouvelles taxes qui vont voir le jour sur les alcools dans l'Hexagone, Gérard Depardieu verrait quant à lui dans cette proposition la solution pour se procurer à vie les précieux breuvages indispensables au bon fonctionnement de son cerveau.

Les producteurs de vodka se frottent déjà les mains et feraient tourner les alambics à plein régime pour fêter l'arrivée de l'inoubliable interprète subventionné d'Obélix à travers toutes les Russies ex-soviétiques.

#Gérard Depardieu | #Russie | #Vladimir Poutin | #vodka

 

Correspondante du Mont-Blanc

lire tous ses billets

 

précédent : 03-01-2013

L'arrestation de Gérard Depardieu à Varennes provoque la colère de la Russie

suivant : 05-01-2013

Jean-Marc, vainqueur de Star Academy 2012, menace de demander la nationalité russe

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales