Désinformations.com

Enquête à Oradour-sur-Glane : les lenteurs de la justice allemande posent question en Europe

du Rédacteur Suprême
publié le 29-01-2013

C'est peut-être une sérieuse anicroche au sacro-saint modèle allemand. Près de 70 ans après les assassinats d'Oradour-sur-Glane, des inspecteurs allemands se sont rendus sur place aujourd'hui pour procéder aux premières constatations. Une réactivité qualifiée de "très satisfaisante" par certains observateurs d'Outre-Rhin, qui insistent sur la qualité de l'enquête qui nécessite une approche méthodique rendue possible par les progrès de la science. En revanche, côté hexagonal, on vante les mérites de la justice locale qui avait permis la tenue d'un procès dès 1953. Une efficacité que Christiane Taubira, ministre du redressement de la justice, qualifie de "pérenne".

Souviens-toi d'Oradour-sur-Glane
CC Flickr - fred_v

Les six suspects qui ont récemment été identifiés après la longue et minutieuse enquête sont aujourd'hui âgés de plus de 85 ans mais, comme le soulignent les optimistes, "rien n'empêchera la justice de passer". Rien, sauf le temps, qui joue en faveur des présumés coupables : si la justice ne passe pas, le prévenu trépasse. D'où l'urgence de l'intervention des enquêteurs allemands en Haute-Vienne en ce mois de janvier 2013. Et les révélations impressionnantes que la légendaire rigueur germanique a permis de mettre au jour sans délai : "il y a des traces de suie suspectes sur les murs de l'église", a conclu Helmut Guttewahl, chef de la mission des enquêteurs, un point de détail qui avait donc échappé aux enquêteurs laxistes de la police française.

Heureusement qu'il y a toujours des Allemands pour exceller en toutes matières, à toutes les époques : en 1944, le Reich fournissait à la France et à l'Europe les pire criminels que la Terre ait connu ; en 2013, l'Allemagne nous offre ses meilleurs limiers pour établir, enfin, la vérité sur l'horreur nazie en Limousin. Il était temps, grognent les grincheux, mais la qualité allemande se paie aussi au prix de la patience.

Mais, malgré ses faibles chances d'aboutir à la condamnation des grabataires encore vivants, cette enquête ne plaît pas à tout le monde. En Italie, par exemple, Silvio Berlusconi critique une démarche "qui ne cherche que les mauvais côtés du IIIème Reich". Le récent défenseur de Mussolini considère que "vu le nombre de kilomètres d'autoroutes qu'Adolf Hitler a construits, il mérite autant de respect que le Duce".

#Oradour | #Oradour sur Glane | #Haute Vienne | #Reich | #Hitler | #Mussolini

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 28-01-2013

Scandale du Diane 35 : le Mediator, traitement anti-acné alternatif

suivant : 30-01-2013

Scandale Notre Dame des Landes : le Qatar finance l'aéroport du grand ouest

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales