@desinfopointcom

Les observatoires d'astronomie amateur topless menacent les chamois

correspondance du Mont-Blanc
publié le 14-06-2013

Le printemps est là et avec lui le temps de la période de rut des chamois des montagnes alpestres. L'an dernier ce sont les ondes de la TNT qui avaient perturbé la reproduction de ces charmants animaux. Mais on apprend aujourd'hui encore une terrible menace pèse sur les montagnes : la multiplication des implantations d'observatoires créés par les clubs d'astronomie amateur topless a des conséquences néfastes pour les chamois. Selon nos sources bien désinformées, les mâles guidés par leurs hormones ne pourraient pas faire la différence entre des chamois femelles et les jeunes femmes venues observer seins nus la voûte céleste.

Astronomes amateurs seins nus à la montagne
CC Flickr - Fred M

"Avec l'arrivée tardive du printemps cette année, les chamois présentent des taux d'hormones anormalement élevés, très dangereux pour cette espèce dont les phéromones sont déjà très sensibles", explique le docteur Michel Dubonchoix, vétérinaire à Chamonix, spécialiste des chamois. "Avec l'implantation de d'observatoires créés par les clubs d'astronomie amateur topless au beau milieu de leur territoire de reproduction, je crains qu'ils ne puissent se contrôler", poursuit le spécialiste, la voix tremblante de l'émotion provoquée par les joies de la recherche scientifique.

Interrogé sur le sujet, le représentant du lobby des chamois n'a pas souhaité répondre à nos questions, bien trop occupé par ses activités reproductives.

#astronomie amateur | #topless | #seins nus | #chamois

 

Correspondante du Mont-Blanc

lire tous ses billets

 

précédent : 12-06-2013

La carte du Tour de France 2013 modifiée pour éviter les opposants au mariage pour tous

suivant : 17-06-2013

Le sujet du bac de philosophie 2013 censuré par le Conseil constitutionnel

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | contact | à propos des cookies | mentions légales