Désinformations.com

Frais d'optique : la cour de comptes fustige le remboursement du monocle

correspondance du Microcosme
publié le 17-09-2013

Dans son rapport annuel sur la Sécurité sociale, la Cour des comptes frappe fort une nouvelle fois et préconise une accélération des économies. Aux yeux des magistrats de la rue Cambon, les remboursements des frais d'optique sont déséquilibrés. La Cour recommande ainsi de modifier leur prise en charge par l'assurance maladie : "nous devons y voir clair", explique Didier Migaud, premier président socialo-irresponsable de la Cour du redressement des comptes, "les frais d'optique sont déjà très peu remboursés par la Sécurité sociale, de 6 à 10 euros pour une paire de lunettes moyenne de 300 euros : c'est la preuve que bien voir est une affaire de privilèges injustifiables".

Le monocle dans l'oeil du cyclone de la rue Cambon
CC Flickr - Kip Soep

Ainsi, la Sécurité sociale rembourse environ 200 millions d'euros par an pour un coût total de 5 milliards d'euros, "ce qui prouve que l'optique est une affaire de nantis", raisonne Didier Migaud, "est-il juste qu'un non myope finance le confort d'un myope ? Evidemment non !" A ce titre, la mode croissante du port du monocle dans le XVIème arrondissement de Paris et à Versailles, irrite comptablement la cour des comptes : "faute de monture et ne concernant a priori qu'un oeil à la fois, le monocle donne l'illusion de coûter moins cher." Mais après analyse, la cour des comptes considère qu'un "verre à l'oeil relève du privilège non remboursable". Enfin, et surtout, "le monocle ne peut être assimilé au verre solitaire ouvrant doit à prise en charge à 100% par la sécurité sociale".

La cour des comptes recommande donc, dans sa sagesse et son sens de la justice, que la sécurité sociale mette un terme rapidement à tout remboursement des frais d'optique et que chaque porteur de verres correcteurs procède lui-même à des économies responsables : ainsi, page 34, les magistrats invitent les porteurs de verres "à retirer leurs lunettes lorsqu'ils ne regardent rien, ce qui ne se limite sans doute pas à la nuit". De même, page 48, le port écologiquement durable des lunettes suggère aux myopes "de ménager leur monture pour voir plus longtemps".

Autant de règles de bon sens pour redresser les comptes de la Nation et garder un oeil sur le cap.

#cour des comptes | #sécurité sociale | #frais d'optique | #monocle | #lunettes | #Didier Migaud

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 12-09-2013

La tour Montparnasse rasée en 2014 pour accueillir un aéroport

suivant : 17-09-2013

Jean-François Copé : nous sommes autosuffisants en sectaires

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales