@desinfopointcom

Le bonnet rouge soumis à l'impôt révolutionnaire

correspondance du Microcosme
publié le 12-11-2013

Le bonnet rouge d'Armor-Lux que portent les manifestants bretons, et aussi par solidarité les manifestants d'extrême-droite anti-mariage pour tous et anti-étranger musulmans non blancs, n'est pas totalement made in France. Le PDG d'Armor-Lux avait en effet décidé de distribuer des bonnets rouges à "tous les Français de souche désireux de réparer l'accident électoral de notre présidentissime le 6 mai 2012", nous indique Jacques Dubonchoix, porte-parole de la direction marketing d'Armor Lux.

Couvre-chef taxable
CC Flickr - malkovitch

Afin de répondre à la demande croissante, et dans la perspective d'une courbe qui va s'inverser vers le haut dans l'hiver, "des bonnetiers thaïlandais ont été importés sur les chantiers de couture des banlieues françaises, pour produire rapidement de nombreux bonnets tout en maintenant les coûts du travail à un niveau acceptable, malgré les charges sociales qui nous étouffent", précise Jacques Dubonchoix.

Arnaud Montebourg, ministre irresponsable du redressement productif, après avoir consulté Malek Boutih et le futur nouveau premier ministre irresponsable, a donc pris la décision "de fixer une taxe de 5% sur chaque bonnet rouge importé : ce sera l'impôt révolutionnaire breton, un acte républicain de solidarité des Bretons casseurs avec les Français", indique son ministère. Quant à Vincent Peillon, ministre du redressement des rythmes scolaires, il prévoit "la multiplication d'ateliers de confection de bonnets rouges dans les écoles françaises : nous verrons bien qui de l'enfant thaïlandais ou de l'enfant français produit les meilleurs bonnets rouges".

Marine Le Pen appelle, elle, au rassemblement populaire pour la confection de bonnets blancs contre-révolutionnaires pour, le moment venu, prendre démocratiquement le pouvoir.

#bonnet rouge | #Armor Lux | #taxe | #impôt révolutionnaire |

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 11-11-2013

L'auberge d'où on n'est pas sorti enfin identifiée

suivant : 13-11-2013

Bonnets d'âne : la fronde des cancres fait trembler l'Etat

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales