@desinfopointcom
credit33.fr

Le choix politique ukrainien : un cas de figure polonais

correspondance du Microcosme
publié le 11-03-2014

L'évolution politique en Ukraine invite les observateurs du monde à s'interroger sur la stratégie politique des dirigeants et opposants de ce pays. Pour le novice en géopolitique, expliquons simplement qu'il existe deux sortes d'Ukrainiens : ceux de l'ouest qui s'entendent très bien avec les Européens qui préfèrent que les Turcs restent en Turquie et y accueillent les Ukrainiens, et les Ukrainiens de l'est qui adorent collaborer à nouveau avec les Russes, depuis que les Allemands sont repartis avec leurs étendards à croix gammée. L'Ukrainien est un être sensible et indécis, qui prend son temps pour choisir, ce qui peut lui coûter cher parfois.

Envahir l'Ukraine en jouant la Chevauchée des Walkyries au mélonéon
CC Flickr - Romina A. Barboza

Ainsi, la Collaboration avec le Russe est une forme d'assurance d'approvisionnement en gaz, moins pour tuer en masse les Juifs qui de toute manière sont dorénavant une espèce protégée, que pour se chauffer. Cette marque d'amitié ukraino-russe n'est pas négligeable et peut à l'occasion être célébrée autour d'un verre de vodka rempli et vidé un nombre conséquent de fois, histoire de se remémorer combien d'Ukrainiens sont allés se faire massacrer à Stalingrad pour le maître éponyme moustachu de la Russie éternelle.

Mais à l'inverse, la résistance héroïque à la Russie est une réponse forte à l'appel de la Démocratie européenne, qui sait faire revoter ses citoyens jusqu'à ce que le bon résultat soit obtenu. Et puis, l'Europe, c'est l'Allemagne, et les Allemands ce sont des gens avec qui l'Ukrainien peut, autour d'une chope de bière emplie et vidée un nombre considérable de fois, se remémorer, en chantant au son d'un mélodéon diatonique bavarois à un rang, cette belle époque où le peuple adulte avait, après mûre réflexion, porté démocratiquement Hitler au pouvoir, ouvrant enfin à toute l'année l'ouverture de la chasse aux juifs, tandis que leurs enfants continuaient à croire au Père Noël.

Certains esprits frileux objecteront, les lâches, que quelle que soit la personne avec qui on collabore, l'être humain peut alors saisir une magnifique occasion d'apprendre une langue étrangère, voire de procréer, de gré ou de force, et que par conséquent, une forme de synthèse doit être possible en Crimée. Les couards : le courage, c'est de choisir, de trancher tout ce qui dépasse. De toute manière, l'Ukrainien qui s'essaye à l'allemand ne pourra masquer un accent russe qui trahit ses origines cosaques, tandis que l'Ukrainien qui parle russe avec un accent allemand signalera son goût indécent et obscène pour l'Allemande gironde.

Ce comportement aboulique ukrainien qui vient de leur faire perdre récemment la Crimée, rappelle le comportement du Polonais des années 30-40 qui hésitait entre charger à cheval, lance au poing, les panzers divisions allemandes qui avançaient plus ou moins vite selon que l'on jouait ou non la musique sacrée de Wagner, ou battre retraite et mourir d'une balle dans le dos. Ainsi, les experts sont unanimes : l'avenir de l'Ukrainien de Crimée indépendante est aujourd'hui moins que demain mais davantage qu'hier, une mort russe.

#Ukraine | #Crimée | #mélonéon | #Wagner | #Pologne | #Russie | #Stalingrad

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 10-03-2014

Inquiétude chez les propriétaires de dictaphones qui enregistrent à l'insu de leur propriétaire

suivant : 12-03-2014

Jean-François Copé démissionne de la présidence de l'UMP

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales