Désinformations.com

Humour, û désespoir

du Rédacteur Suprême
publié le 08-01-2015

Nous sommes donc condamnés par ces assassins à vivre sans ceux qui ont bercé nos jeunesses satiriques. Et pis, à parler de la barbarie. Et, ultime épreuve, à user de satire pour en parler. Car renoncer à en rire serait céder aux terroristes et renoncer à notre part d'Humanité et notre petite contribution à tenter de la rendre plus belle. Bon, faut avouer, c'est pas trop le jour et il rappelle d'ailleurs (toute proportion gardée), ce lendemain de 11 septembre 2001 lorsque le jeune Rédacteur Suprême que j'étais était tenté par la déprime et en fut sauvé par l'intervention salvatrice d'un mien ami (modeste qui se reconnaîtra) qui m'a dit : "tu ne vas pas renoncer". Ce qui nous ramène au sujet du jour et à la désinformation essentielle : Dieu et son Prophète se désolidarisent.

Une désinformation qui se passe d'ailleurs totalement de développement. C'est juste la certitude intime du citoyen laïc militant qui pense que Dieu (terme générique) et ses Prophètes (trop nombreux pour être énumérés ici) ne sont pas suffisamment cons pour cautionner ça. Ou alors Dieu, s'il existe, nous ment depuis le début et ça c'est une autre histoire.

Nous pourrons aussi à l'occasion rire à nouveau de tout et même de la barbarie des assassins de Wolinski et Cabu que nous avons admirés depuis que nous étions bébés, de Bernard Maris que nous avons écouté emmerder Dominique Seux tous les vendredis matins, ou de Franck et Ahmed qui ont protégé nos fils et nos compagnes des égorgeurs dont le sang impur etc.

Et confirmer ainsi aux connards assassins qu'ils n'auront jamais le dernier mot.

#humour | #11 septembre | #Charlie Hebdo

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 08-01-2015

Charlie Hebdo : Allah, notre interview exclusive

suivant : 08-01-2015

Charlie Hebdo appelle aux dons, les cons priés de s'abstenir

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales