@desinfopointcom

Nicolas Sarkozy veut multiplier les pains au chocolat

correspondance du Microcosme
publié le 24-06-2015

"Quelle quête du plaisir qu'elle est possible sans pain au chocolat ?" demande, la main sur le coeur, Nicolas Sarkozy, ex-présidentissime déchu lors de l'accident électoral du 6 mai que l'on sait, "il faut que je multiplie les pains qu'ils sont au chocolat !" Apportant ainsi un soutien tardif mais appuyé à son fidèle prédécesseur Jean-François Copé, le président de l'ex-UMP fait ainsi du pain au chocolat un enjeu majeur pour 2017. Car un jour, quand il sortit de la barque, il vit une grande foule, et fut ému de compassion pour elle, et il distribua des pains au chocolat aux grands malades de son bureau politique.

Il est venu !
CC Flickr - Federico Zanone

Le soir étant venu, les disciples de l'ex-UMP s'approchèrent de lui, et dirent : "Ce lieu est désert, nous l'appelons «notre Qatar», et l'heure est déjà avancée ; renvoie la foule, afin qu'elle aille dans les villages, pour s'acheter des pains au chocolat et goûter, malgré le Ramadan terroriste."

Et Nicolas leur répondit : "Ils n'ont pas besoin qu'ils s'en aillent ; je veux Ie vous donnez vous-mêmes à manger à eux". Mais ils lui dirent : "Nous n'avons ici que cinq pains au chocolat et deux poissons pas nés en France..." Et il dit : "c'est pas possib' ça ! Apportez-moi les pains qu'ils sont au chocolat." Il fit asseoir la foule sur l'herbe, pour tous les voir, car Nicolas était petit, puis prit les cinq pains au chocolat et les deux poissons Picard, et, levant les yeux vers le ciel, il rendit sa Rolex à Carla : "ce n'est pas grave, j'en ai beaucoup, car j'ai réussi ma vie, moi, pas comme ces pôvs cons". Puis, il rompit les pains au chocolat et les donna aux disciples, qui les distribuèrent à la foule. Tous mangèrent et furent rassasiés, et l'on emporta douze paniers pleins des morceaux qui restaient. Ceux qui avaient mangé étaient environ cinq mille hommes de souche chrétienne, sans les femmes et les enfants.

Dans le Microcosme, pays aux huit marchés non walrassiens, au climat doux malgré la violence des échanges, les pains au chocolat se multiplient lorsque Nicolas Sarkozy les rompt.

#Nicolas Sarkozy | #pain au chocolat | #pôv con | #ex-UMP |

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 24-06-2015

NSA : l'agent préposé à l'écoute de Jacques Chirac fait un burn-out

suivant : 24-06-2015

La NSA n'écoute pas Valéry Giscard d'Estaing : colère de l'Académie française

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales