@desinfopointcom

A la rencontre de ces Français heureux

du Rédacteur Suprême
publié le 16-07-2015

Qui sont-ils ? Quels sont leurs réseaux ? Quand l'IDOF (Institution Désinformation et Opinion Francophone) interroge nos compatriotes bien désinformés, près des trois quarts déclarent sans vergogne être "juste heureux de vivre". Pourquoi ? Comment est-ce possible sous la présidence socialiste irresponsable et anxiogène de François Hollande ? Peut-on être heureux en France alors qu'elle perd des places à chaque classement Pisa depuis une décennie et que la courbe du chômage ne s'inverse toujours pas ? Quelle force mystérieuse pousse nos compatriotes à être heureux dans une Europe sous la double domination de l'Allemagne et de la dette grecque ? Ce sont ces questions que l'IDOF a souhaité explorer.

Symptôme du bonheur
CC Pixabay

Les conclusions de l'enquête de l'IDOF (menée selon la méthode des quotas bien désinformés auprès d'un échantillon d'individus en âge d'être désinformés) sont surprenantes mais ne manquent pas de cohérence, comme nous l'explique Shaya Dubonchoix, directrice du département "bonheur et élégance de vie" à l'IDOF : les Français sont très majoritairement heureux, quelle que soit leur "condition sociale et financière", pour exemples même ceux "qui ne sont pas indifférents au conflit israélo-arabe", et ceux "qui ont des parents qui les empêchent d'entamer un processus de fin de vie", ou encore ceux qui ne travaillent pas autant qu'ils le voudraient (chômeurs non limitatifs à la catégorie A).

Selon Shaya Dubonchoix, les Français ne donnent pas de justification à leur sentiment de bonheur : "65% disent se contenter de ce qu'ils ont", une écrasante majorité (85%) déclare "ne pas jalouser ni envier leurs voisins", et plus encore (92%) disent "cueillir simplement les instants de bonheur dans une journée de merde". Ce qui n'empêche pas qu'il y a les grognons systématiques, les râleurs, les frontistes qui pensent qu'"il faudrait une bonne guerre" (mais cela ne les empêcherait pas d'être heureux "comme [leurs] grands-parents qui faisaient du marché noir après 1940"), les frondeurs et autres font-de-gauchistes qui réclament "la fin de la domination capitaliste"... mais tous ces gens, individuellement, savent être "juste heureux dès qu'[ils le peuvent]".

Sans négliger l'importance des gens qui déclarent "le secret du bonheur c'est de s'en foutre de toutes ces mauvaises nouvelles de la télé amplifiées par les réseaux sociaux", Shaya Dubonchoix conclut que "c'est avec sincérité et pas seulement pour donner l'exemple que les Français sont heureux".

#heureux | #bonheur | #IDOF | #Shaya | #sondage | #français |

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 09-07-2015

Crise boursière en Chine : Angela Merkel menace Pékin de Chinexit

suivant : 16-07-2015

Les vaches du plateau de Beille sont inquiètes de la venue de Christopher Froome

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales