@desinfopointcom
credit33.fr

Réfugiés Syriens : Dieu prend-il toute sa part ?

correspondance du Microcosme
publié le 09-09-2015

Alors que le monde se mobilise pour accueillir des réfugiés de guerre syriens de préférence chrétiens, dans un élan humaniste propulsé par une photo tragique, comme le veut notre monde 2.0, les questions se multiplient sur la "contribution du Paradis pour accueillir ces naufragés de la guerre" comme l'écrit, non sans une certaine poésie, Jean-Baptiste Dubonchoix, blogueur déjà followé par 2.338 fans 2.0. "Les portes du Paradis vont-elles rester fermées aux migrants ou le ciel va-t-il héberger provisoirement ces miséreux, en attendant que la Paix règne sur Terre ?" interroge le blogueur indigné (336 likes). Les services du Paradis ont pourtant refusé de répondre aux questions de notre correspondant à Croix (59), envoyé spécial permanent auprès de Dieu. Ce qui conduit les observateurs du ciel à multiplier les questions.

Réfugiés négociant avec Dieu
CC Wikimedia

Dieu aurait-il fixé un critère religieux pour l'admission des réfugiés ? Dieu aurait-il une information sur les délais terrestres avant l'avènement de la paix ? Certes, nombre de réfugiés sont déjà arrivés au Paradis, et de manière conforme aux normes d'admission au Paradis. Dieu craint-il alors qu'une fois installés au Paradis, les réfugiés encore vivant, trouvant l'endroit pas si mal dans le fond, refusent de rentrer chez eux ?

Chacun le sait, l'assurance maladie du paradis est remarquable et le taux de chômage nul. Mais les primo-résidents ne voient peut-être d'un bon oeil l'arrivée massive de populations survivantes et prêtes à refaire leur vie. Dieu n'aurait-il pas promis lors de sa campagne électorale plus qu'il ne pouvait vraiment tenir ? Autrement dit, la réalité n'a-t-elle pas rattrapé Dieu ?

Nous nous sommes procuré les archives de préparation de son accession au pouvoir divin. 700 milliards de dossiers divins enfin déclassifiés, en attendant les 1.375 milliards prochains documents qui nous seront transmis. A ce stade, soit 6 notes déjà lues par Charlotte Dubonchoix, rien de conclusif. Juste un doute grandissant. Et si Dieu cherchait à noyer un têtard à crête dans la baignoire ? Mais force est de constater que dans le grand marchandage européen sur les quotas de réfugiés à accueillir, jamais le Paradis n'est mentionné.

Dans le Microcosme, pays aux huit marchés non walrassiens, au climat doux malgré la violence des échanges, Dieu n'a peut-être pas tout dit.

#réfugiés | #Syrie | #Dieu

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 08-09-2015

Le pape François simplifie la procédure de nullité des mariages pour une religion catholique plus compétitive

suivant : 10-09-2015

Homo naledi : la piste des origines de Nadine Morano

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales