@desinfopointcom

Viandes rouges et charcuteries cancérogènes : à Paris, écraser son steak sur le trottoir coûtera 68 euros

correspondance du Microcosme
publié le 27-10-2015

L'Organisation Mondiale de la Santé a classé, lundi, la viande rouge transformée, ce qui comprend la charcuterie, dans les produits "cancérogènes" plus ou moins "probables". Les lobbies n'ont pas tardé à réagir : "la viande tue moins que le tabac", s'offusque Jean Delabidoche, porte-parole de la Branche des Artisans et Rôtisseurs de Bidoche pour Authentiques Carnassiers (BARBAC). Anne Hidalgo a, elle, décidé "d'agir plutôt que de parler" : "j'ai signé un décret autorisant les forces de l'ordre de sanctionner le jet de viandes rouges ou de charcuterie sur les trottoirs", a déclaré la Maire de Paris dans un communiqué de presse, "ce délit sera immédiatement verbalisé et assorti d'une amende de 68 euros". Elle rappelle aussi que des bennes à viandes rouges cancérogènes ainsi que des Barb Lib' (Barbecues électriques libre-service) sont mis à la disposition des piétons de Paris souhaitant se débarrasser d'un steak ou se cuire une petite merguez.

Cancer
CC Wikimedia

La mesure a été immédiatement contestée par Valérie Pécresse, en lice pour les élections régionales de décembre 2015 : "tout le monde sait bien que la cigarette tue plus que le steak ! Le bon sens commande de ne pas sanctionner de la même façon la cigarette et la saucisse ! Si je suis élue présidente de la région Ile-de-France, l'amende pour jet public de steak sera abaissée à 3 euros. En revanche, cette sanction pédagogique sera étendue à toute la région pour que les Franciliens soient enfin égaux devant la viande rouge cancérogène."

Nadine Morano, qui ne laisse rien passer dès que l'on s'attaque à la race blanche, rappelle "que la viande blanche, elle, n'est pas cancérogène, ce qui en dit long sur la culture terroriste des islamistes", et elle montre toute son envergure politique en critiquant les Barb Lib', "une pure provocation, une incitation irresponsable au couscous-merguez dans les rues de race blanche de Paris ! Les prieurs islamistes envahissent déjà nos rues chrétiennes pour prier et convertir nos vierges innocentes, mais les Barb Lib' de la maire socialo-irresponsable de Paris invitent les terroristes à égorger impunément et à laisser les bruits et les odeurs envahir notre belle capitale de souche ! Même mon amie noire musulmane amatrice de viande rouge cancérogène est exaspérée par tout cela..." De sources bien désinformées, le sujet "égorgements, viandes cancérogènes et Islam", est d'ailleurs à l'ordre du jour de sa rencontre au sommet de la race blanche avec le maire de Bézier, Robert Ménard.

L'affaire de la viande rouge cancérogène prend aussi une dimension européenne avec une rude compétition qui s'installe entre les pays exportateurs de viandes cancérogènes. Mark Gutesfleisch, président de Volksfleisch, multinationale allemande, insiste : "la viande allemande est de la meilleure qualité qui soit, c'est bien connu", ce qui fait déjà ricaner les experts indépendants qui doutent de cette affirmation publicitaire : "la réunification allemande n'a pas été neutre sur la qualité des viandes rouges allemandes", indique John Goodbeef, expert en viandes rouges de l'ONG anglaise GIGA (Green Is Good Also), "or la courbe de la qualité des viandes allemandes n'a jamais été inversée, ce qui est à mon sens suspect".

Dans le microcosme, pays aux huit marchés non walrassiens, au climat doux malgré la violence des échanges, la viande cancérogène est politique.

#viande rouge | #charcuterie | #cancérogène | #amende | #Paris | #Anne Hidalgo |

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 22-10-2015

Attaques à l'arme blanche : Nadine Morano dénonce le complot visant la race française

suivant : 30-10-2015

Halloween : Sarkozy et Poutine dénoncent l'influence américaine sur l'Europe

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales