@desinfopointcom

Beaujolais nouveau 2015 : les policiers pourront boire avec leur arme de service

du Rédacteur Suprême
publié le 19-11-2015

Hasard du calendrier, la date de sortie du beaujolais nouveau 2015 tombe moins d'une semaine après les tragiques événements de vendredi 13. Lors de son discours devant le Congrès, le président d'urgence de la République a bien insisté sur la proximité du beaujolais nouveau : "les Français ne doivent pas céder à la terreur, ils doivent célébrer sans retenue le beaujolais nouveau jeudi soir !" s'était-il écrié devant les députés et sénateurs enthousiastes et communiant profondément autour des valeurs de la République et du bien-vivre à la française. Les libations traditionnelles du troisième jeudi de novembre ne pouvaient toutefois pas se dérouler sans tenir compte de la situation d'état d'urgence. Montrant une nouvelle fois sa fermeté, François Hollande a demandé à Bernard Cazeneuve d'autoriser les policiers à boire le beaujolais nouveau avec leur arme de service.

Le beaujolais nouveau est arrivé !
CC Wikimedia

Répondant ainsi à une ancienne revendication des syndicats des forces de l'ordre, le président d'urgence démontre qu'il prend la mesure de la situation dans laquelle est plongé le pays après les terrifiantes attaques de vendredi dernier. "Il y a de quoi avoir peur", a répété le premier président en état de guerre depuis le général de Gaulle, qui a ensuite exalté "la liberté et le beaujolais nouveau qui gagnent toujours" tout en apportant "la sécurité dont nos compatriotes ont besoin" en la confiant aux professionnels reconnus que sont les policiers.

La décision courageuse de François Hollande n'a pas manqué de rassembler les élus de tous bords dans le sentiment d'union nationale qui semblait pourtant bien fragile après les égarements de certains élus de l'ex-UMP lors des questions au gouvernement. Certes, des esprits chagrins regrettent "ce coup de canif à la loi Evin", même s'ils reconnaissent que "la défense de nos valeurs d'abomination et de perversion alcoolisées véhiculées par le beaujolais nouveau est une priorité pour montrer aux terroristes que nous ne lâcherons rien".

D'autres esprits chagrins s'inquiètent des conséquences potentiellement fâcheuses de l'usage de leur arme de service par des policiers qui ne sont pas en service mais potentiellement en état alcoolique incompatible avec la précision requise du tir. Bernard Cazeneuve, se montre rassurant : "nous réfléchissons pour intégrer aux armes de service de la police un alcotest inspiré de l'anti-démarrage des véhicules automobiles". En attendant cette généralisation, chaque policier qui sera en possession de son arme hors du service devra aussi avoir sur lui un ballon alcotest dans lequel il soufflera avant de faire usage de ladite arme, "pour la sécurité de tous", précise ministre de l'urgence de l'intérieur.

#beaujolais nouveau | #arme de service | #police | #policier | #congrès | #François Hollande | #Bernard Cazeneuve | #état d'urgence |

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 16-11-2015

L'agence Bad Mood réclame l'ouverture des grands magasins les lendemains d'attentat

suivant : 21-11-2015

Les grands monuments du monde éclairés aux couleurs du Mali

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales