Désinformations.com

COP21, les Franciliens consignés chez eux feront du sexe

de Miss Blogdel, blogueuse invitée
publié le 29-11-2015

Assignés à rester chez eux par les autorités préfectorales, les trois-quarts des Franciliens ont fait le choix de ne pas sortir dimanche et lundi. Notre envoyé spécial bien désinformé, Cédric Dubonchoix, est allé à la rencontre de ces citoyens pris en otage par l'état d'urgence qui, tel Thomas, avouent qu'ils ont hésité entre vélib gratosse, tapis volant ou journée sous la couette avec leur dulcinée, et qui ont en fin de compte choisi sagement pour le sexe. Tour d'horizon d'une génération dont l'engagement en faveur de la planète ne se dément pas.

La COP21 assigne les Franciliens à résidence sous la couette
CC Flickr - Môsieur J. [version 9.1]

Pour Emilie, 28 ans, pas de résignation, c'est l'occasion qui fait le larron, dimanche et lundi seront des journées consacrées à forniquer avec son petit ami. En pleine période d'ovulation, ces deux journées consacrées au climat seront l'occasion rêvée de repeupler la France et de se consacrer à un futur bébé. "Si tout va bien, il sera énarque, ou danseur de tango et le fruit de son labeur servira à payer nos retraites", avoue-t-elle à notre envoyé spécial.

Pour Thibauld, pas question de se lever pour choper un Vélib, encore moins de prendre son scooter pour rejoindre Paris à Roissy, près du Bourget, où se retrouveront 149 chefs d'état pour débattre du climat. "Une belle grasse matinée, des chocolatines et du sexe ponctueront ces deux jours forcés à la maison. Ma douce et tendre est déjà tout émoustillée, à l'idée de levrettes endiablées pendant 48 heures." Il remercie François Hollande d'avoir maintenue cette conférence, car "avec toute cette pression depuis le 13 novembre, nous allons enfin pouvoir niquer en toute quiétude".

Hugo, militant écologiste, envisageait d'aller manifester. Etat d'urgence oblige, le voilà assigné à résidence durant la COP21. Lui aussi s'est confié à notre envoyé spécial en région parisienne, Cédric Duchonchoix, et il se résignera donc à faire des drapeaux en macramé pour l'association Greenvert International pour laquelle il milite depuis des années. Il déplore toutefois, des mesures drastiques, contraires aux libertés fondamentales de se réunir et de manifester son mécontentement contre les gaz à effet de serre et pour la paix dans le monde. "Nous devons rester chez nous pour que nos chefs d'état polluent, en se réunissant sur la conférence climatique. C'est scandaleux", s'exclame-t-il sans cacher son indignation, avant de retourner sous la couette.

Pour Robert, ces deux journées, seront l'occasion de tester toutes les pièces de sa nouvelle maison en banlieue avec une jeune femme. Il avoue même que c'est une occasion rêvée de tester son nouveau canapé avec une jolie fille. Prévoyant, il a chopé sur Tinder une blonde à la plastique de rêve, qui habite la rue d'à côté. Pas question de travailler mais pour la liberté, l'égalité et la fraternité de notre pays il se payera le luxe de rencontrer une belle inconnue. "La vie est trop courte, on ne sait de quoi demain sera fait, on peut mourir dans une salle de spectacle, à la terrasse d'un café ou dans un stade, c'est la nique finale", chantonne-t-il pour conclure.

Désiré espérait, quant à lui, profiter de ses deux journées pour fabriquer des cocktails Molotov mais les autorités prévoyantes ne lui permettent pas d'acheter son matériel chez Monsieur Bricolage de Trifouillis-les-Alouettes puisque, depuis ce soir, il est impossible de se procurer le nécessaire pour fabriquer de quoi faire péter la France, son pays. Il s'est révélé "outré" par ses mesures et s'est dit prêt à tweeter des chats pour occuper ses deux journées, et manger des frites en hommage à ses amis de Moleenbek recherchés pour Djihadisme.

Pendant ce temps-là, hommes politiques du monde entier, entonneront la Marseillaise et essayeront de faire de notre planète un univers serein où nous deviendrons tous des Bisounours et trierons consciencieusement nos déchets en veillant à ne pas dépasser les deux degrés fatidiques qui empêcheraient les enfants du baby-boom annoncé dans 9 mois de profiter d'une belle planète encore habitable quand ils seront en âge de faire du sexe.

#COP21 | #francilien | #couette | #sexe | #climat

 

Miss Blogdel, blogueuse invitée

lire tous ses billets

 

précédent : 27-11-2015

Patrick Drahi rachète les droits de la sextape de Mathieu Valbuena

suivant : 30-11-2015

COP21 : un premier engagement en faveur de la technologie Volkswagen

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales