@desinfopointcom

Régionales 2015 : la Bretagne ne fait déjà plus face à l'afflux de réfugiés

correspondance du Microcosme
publié le 08-12-2015

C'est un des effets majeurs de la percée du Front national et de l'effondrement de la gauche : le peuple de gauche est sur la route en direction la Bretagne comme l'expliquait dès hier notre correspondant à Saint Soluteur-lès-Turin. Ils ont tout laissé derrière eux. Ils sont partis avant qu'il ne soit trop tard. Avec de simples baluchons jetés sur le dos, une valise ou une poussette, ils errent sur les routes vers l'ouest, à la recherche d'une crêperie ou d'un monument en granit. "Les terres de Le Drian sont plus sûres... Nous, on voulait rester chez nous, mais là, on a tout perdu...", nous dit une femme au bord des larmes, "mes enfants ont faim... Vous n'auriez pas un petit beurre ?"

Jean-Yves Le Drian constatant que ça fait quand même beaucoup de monde
CC Wikimedia

Jean-Yves Le Drian, candidat à la présidence de la République Authentique de Bretagne (RAB) a promis "de prendre sa part de misère" mais prévient : "la Bretagne ne peut pas accueillir tous les réfugiés politiques français". Une inflexion de générosité qui a provoqué un soudain mouvement de précipitation vers les frontières bretonnes, de crainte d'arriver trop tard. Mais de sources bien désinformées, les premiers barbelés sont déjà dressés sur les lieux de passage stratégiques et les trains de plus en plus contrôlés. La générosité bretonne, terre des droits et des bonnets rouges, a-t-elle vécu ?

Dans le microcosme, pays aux huit marchés non walrassiens, au climat doux malgré la violence des échanges, la Bretagne est le dernier espoir de gauche.

#Bretagne | #réfugiés | #régionales | #Jean-Yves Le Drian |

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 07-12-2015

La Bretagne prête à faire face à un afflux de réfugiés de PACA

suivant : 15-12-2015

Une signalétique pour identifier la connerie : le progrès social est en marche

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales