Désinformations.com

2016 : François Hollande affine sa stratégie de reconquête

correspondance des milieux autorisés
publié le 01-01-2016

Fort du tollé soulevé par la présence de Manuel Valls lors de la finale de la Champions League à Berlin en juin 2015, le premier ministre étant supporter du FC Barcelone, et de son aller-retour en jet aux frais du contribuable, le Président Hollande aurait donné des consignes strictes en matière de supporterisme gouvernemental en cette année de coupe d'Europe. Selon nos désinformations, une répartition des sports et clubs à supporter a fait l'objet d'un arbitrage au plus haut niveau de l'Etat. Nous sommes en mesure de vous communiquer en exclusivité la liste validée par le Président de la République et vous en livrons les principaux extraits.

Terrain de foot de Limeray (37) : le banc des ministres
CC Wikimedia

Jean-Marie Le Guen, Secrétaire d'État de guerre aux Relations avec le Parlement devient supporter du CP Plabennec (29860) et assistera au Championnat national des Clubs de pétanque et jeu provençal.

Laurent Fabius, Ministre des affaires étrangères de guerre, devient supporter du Besançon Curling Club (25000) et assistera au 57ème Grand Prix de Bratislava en Slovaquie.

Harlem Désir, Secrétaire d'Etat aux affaires européennes de guerre, devient supporter du Kaosous D'Piquants de Trebry (22510) et assistera à tous les critériums régionaux organisés par la Fédération Française de Darts.

Ségolène Royal, Ministre de l'écologie de guerre et du développement durable de même, devient supportrice du Club de Caisse à Savon Bellencombrais (76680) et donnera le départ du Championnat de Normandie de caisses à savon.

"Une réponse cinglante au candidat auto-proclamé de l'opposition et à son affichage ostentatoire et bling-bling en corbeille du Parc des Princes", comme le déclare sous-couvert d'anonymat un ministre devenu supporter d'un club de football de division d'honneur en Ligue de Franche-Comté. Et une stratégie de reconquête de l'électorat perdu depuis les élections régionales de décembre 2015 qui n'est pas sans rappeler la campagne de terrain qui avait portée Jacques Chirac au pouvoir en mai 1995. Le "la" est donc donné pour cette année pré-électorale : ce sera le terrain, rien que le terrain, sur tous les terrains.

L'occupation du terrain n'est pas chose nouvelle en politique, notamment en veille d'élections, mais on peut dire que la répartition stricte des rôles et des territoires telle qu'elle a été décidée par François Hollande relève d'un véritable art de la guerre et d'une science consommée de la stratégie électorale. On est bien loin de la simple visite du Salon de l'Agriculture pour "tâter le cul des vaches" comme le veut l'expression consacrée, ou de la présence polie au banquet du Foyer de l'âge d'or pour partager la galette des rois. Se tourner vers les vrais gens et la presse régionale sans langue de bois est un pari risqué qui pourrait bien s'avérer gagnant selon les résultats des clubs français de fléchettes et de curling au niveau européen.

#François Hollande | #2016 | #football | #terrain | #pétanque

 

Correspondant dans les milieux autorisés

lire tous ses billets

 

précédent : 30-12-2015

Pour la Saint Roger, un jour férié et le port du béret obligatoire

suivant : 01-01-2016

Nouvel An : seulement 804 véhicules incendiés grâce à l'état d'urgence et la future déchéance de nationalité

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales