Désinformations.com

Un million de signatures contre la loi El Khomri qui encadre insuffisamment l'esclavage

du Rédacteur Suprême
publié le 05-03-2016

La mobilisation contre la loi de Myriam El Khomri, ministre porteuse de l'enfant législatif de Manuel Valls, se poursuit avec force et fracas. La pétition lancée par Caroline de Haas, socialiste repentie, poliment titrée "Loi Travail, non merci !", a dépassé ce vendredi soir le million de signatures, ce qui augure d'une mobilisation irresponsable très importante le 9 mars. Le succès médiatique de cette première pétition française à dépasser cette barre symbolique masque pourtant celui de la pétition "Loi Travail, oh oui oh oui !", lancée par Charles-Henri-Hubert Dubonchoix, socialiste responsable, qui devrait elle aussi parvenir au million de signatures dans quelques heures. La France est donc partagée, ce qui inciterait le locataire de Matignon à officialiser la guerre civile.

L'organisation du travail repensée grâce à la loi El Khomri
CC Wikimedia

Manuel Valls, premier ministre de guerre, constate en effet que le projet de loi El Khomri divise profondément le peuple français, entre les socialistes et autres gauchistes irresponsables qui croient "qu'ils sont encore au gouvernement" et les autres, tel le Medef, qui "comprennent les enjeux de la modernité". Aux archaïques qui croient de bon ton de défendre un Code du travail illisible et climato-incompatible en raison du nombre d'arbres qu'il est nécessaire d'abattre pour en imprimer chaque exemplaire, jurisprudence comprise, l'ex-maire d'Evry oppose "[sa] responsabilité qu'[il a] vis-à-vis des marchés".

La pétition lancée par Charles-Henri-Hubert Dubonchoix soutient bien entendu Manuel Valls et sa ministre désignée pour faire la GPA de la loi Travail, mais CHH Dubonchoix n'en est pas moins "sceptique" sur la réelle portée de la nouvelle législation : "la loi El Khomri ne va pas assez loin dans le retour nécessaire à l'esclavage pour garantir la compétitivité de nos entreprises", indique-t-il à notre stagiaire à vie non rémunérée, avant d'enjoindre Manuel Valls à "réagir" et à "abolir l'abolition de l'esclavage".

Un appel qu'entend l'hôte de Matignon pour qui suivre les pétitionnaires "Loi Travail, oh oui oh oui !" serait l'acte fondateur de la guerre civile qui le fera entrer enfin dans l'Histoire.

#pétition | #Myriam El Khomri | #esclavage

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 05-03-2016

Le chômage des moins de 12 ans au plus bas depuis 150 ans

suivant : 05-03-2016

La taille du membre viril de Donald Trump rassure son électorat et les marchés

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales