@desinfopointcom

Pesticides néonicotinoïdes : le cannabis, solution contre la disparition des abeilles

correspondance du Microcosme
publié le 17-03-2016

Une abeille sur trois a disparu en 2014. C'est trois fois plus que la normale dans la vie d'une ruche. En Europe, des variétés d'abeilles sont sur la liste rouge des insectes pollinisateurs menacés de disparition. Aux Etats-Unis et en Russie, Barack Obama et Vladimir Poutine sont eux-mêmes inquiets. Le syndrome d'effondrement des colonies frappe partout dans le monde. Sauf dans les pays exportateurs de cannabis. Le royaume du Maroc, premier producteur de cannabis dans le monde, selon un rapport de l'Organisme Mondial de Stupéfiants (OMS), est ainsi le premier pays pollinisateur du monde. Un lien existerait entre abeilles et cannabis.

Abeille dépendante au cannabis
CC Pixabay

Une étude de l'Institut Pollinisateur et Haschich (IPH) montre l'effet de l'enfumage de 21 ruches à la fumée de cannabis. On observe que 89% des ruches ayant reçu un enfumage au cannabis voient leur démographie augmenter. La distribution gratuite de joints à fumer à proximité des ruches est tout aussi concluante. Les joints contenant 23% de THC et 0,5% de CBD augmentent dans 45% des cas des abeilles qui ont fumé un joint par jour pendant huit semaines le développement d'une immunisation complète aux pesticides néonicotinoïdes. "Les abeilles ayant ingéré ou inhalé du cannabis ont connu une nette amélioration de leur appétit et de leur sommeil, sans effets secondaires importants, même si on note un ralentissement assez standard dans leurs gestes lorsqu'elles vont butiner", rapporte l'étude.

Le cannabis et le Maroc retrouveraient-ils ainsi des lettres de noblesse médicale perdues ? Matignon a aussitôt voulu être à la pointe du combat pour sauver les abeilles en autorisant ses conseillers à fumer des joints à proximité des ruches de son jardin. En revanche, le Sénat, dont la majorité est conservatrice, refuse d'autoriser la distribution de joints dans les Jardins du Luxembourg, y compris près de ses ruches. Les autres ont signalé que les symptômes étaient environ deux fois moins importants. Ils ont pu manger et dormir avec moins de douleurs.

Dans le microcosme, pays aux huit marchés non walrassiens, au climat doux malgré la violence des échanges, le cannabis est une clef de la survie des abeilles.

#pesticides | #néonicotinoïdes | #cannabis | #abeilles |

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 15-03-2016

Donald Trump prochainement décoré de la Légion d'Honneur par François Hollande

suivant : 19-03-2016

Le créateur de la BX arrêté

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales