Désinformations.com

La Nuit Debout rebaptise la place de la République «Rond-Point Godwin»

du Rédacteur Suprême
publié le 19-04-2016

La Nuit Debout poursuit son surplace apparent sur la place symbolique de la capitale où se sont déroulés tant d'événements qui ont fait la grandeur de la France : traditionnels défilés syndicaux République-Bastille et vice-versa, rassemblements spontanés après les attentats de Charlie et du 13 novembre, ou encore concert tragique de Johnny Hallyday qui avait été suivi du décès de David Bowie en janvier dernier. Conscients de leur responsabilité face à ce lieu chargé d'Histoire, et face aux événements récents tels que le dialogue constructif avec l'académicien Alain Finkelkraut, les participants de la «commission nommage et sérénité» de Nuit Debout ont décidé de rebaptiser la place de la République «Rond-Point Godwin».

Décoration de rond-point
CC Wikimedia

C'est la huitième AG plénière de la «commission nommage et sérénité» qui a permis d'acter cette dénomination, «provisoirement sous réserve d'approbation par la commission fluidité de la circulation et zen», dénomination qui avait d'ailleurs été proposée par la sous-commission «nommage et rétablissement du calendrier républicain» dont la quarante-troisième AG avait apporté la contradiction à la commission thématique «fachos, des gens debout comme les autres ?» qui refuse de débaptiser la place, considérant que «nommer c'est hiérarchiser, ce qui n'est pas compatible avec les principes fondateurs de la Nuit Debout».

Lors de cette AG plénière apaisée, la dénomination «Godwin» s'est imposée presque naturellement : «la Nuit Debout établit quotidiennement de nouveaux records du monde d'atteinte du point Godwin», témoignent sur leurs blogs plusieurs contributeurs de la commission nommage et sérénité, qui citent en cas paradigmatique le débat serein entre Alain Finkelkraut et des nuits-debouistes : « - Facho ! - Fascistes !».

En revanche, la dénomination «rond-point» nourrit de nombreux débats debout nocturnes, où s'opposent les visions de plusieurs commissions, chacune n'ayant toutefois pas rendu ses conclusions définitives lors d'AG spécifiques. Commission «géométrie sans maître» : un rond-point peut-il être rectangulaire ? Commission «route sereine sans Code inutile» : un espace avec des feux rouges à l'entrée est-il isomorphe à un rond-point de l'ancienne République ? Sous-commission «abolition des priorités» : la suppression des ronds-points est-elle un idéal atteignable dès 2016 ?

Signe indéniable de la richesse des débats des commissions, qui ne reculent pas devant la complexité de l'enjeu, le point Godwin a été atteint à plusieurs reprises lors desdits débats, «inter et intra commissions», selon les observateurs.

#nuit debout | #rond-point | #place de la République | #point Godwin | #Alain Finkelkraut

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 15-04-2016

Des vélos et des bus sur le périphérique, c'est pour bientôt

suivant : 01-05-2016

Ses fans offriront des dediboobs à Maître Roger pour son anniversaire

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales