Désinformations.com

Baby-boom en vue au Royaume-Uni

correspondance de Weimar
publié le 27-06-2016

Après le choc, les analyses prospectives. Une étude ad-hoc de l'IDOF-démographie (Institut Désinformation et Opinion Francophone, section démographie) a évalué l'impact du retrait volontaire des Britanniques («Britannicus Interruptus») sur la démographie du royaume. «L'efficience toute relative de la méthode traditionnelle devrait engendrer un surplus de 2 à 300.000 naissances supplémentaires par an au cours de la prochaine décennie», selon Martin Populeux, chef du bureau PP (Populations et Populisme) au sein de l'institut de prévision.

Maternité londonienne, future place to be
CC Wikimedia

Pas certain dans ces conditions que les sujets de Sa Majesté ne soient aussi perdants qu'on l'envisage de l'autre côté de la Manche. Chez Unilever, grand gagnant de la valorisation boursière post-coïtale de cette Union avec les ovins continentaux, on prépare l'avenir. «En remplaçant les produits d'importation d'entrée de gamme hors sol par des natifs élevés sous la mère du Nord, nous prévoyons une croissance du pouvoir d'achat de la middle-class de 5% par an pour les 50 prochaines années», nous confie John Smith, Head of Consummers Prospective Brit's Market.

A Weimar, on prépare un plan de communication suggérant à François Hollande et Angela Merkel de faire acte d'exemplarité sur les bienfaits de l'Union pour la future démographie européenne, sous contrainte des méthodes économiques certifiées UE.

#Brexit | #baby boom | #Royaume Uni

 

Correspondant à Weimar

lire tous ses billets

 

précédent : 24-06-2016

Brexit : premières interpellations d'Anglais tôt ce matin en France

suivant : 27-06-2016

Brexit : les consultations en psychiatrie explosent

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales