@desinfopointcom
credit33.fr

Brexit : un RER parvient en Ecosse après s'être égaré dans le tunnel sous la Manche

correspondance de Weimar
publié le 30-06-2016

Ce Brexit met le monde sens dessus dessous : le RER n°299 qui tentait de prendre un rond-point de gauche par la droite s'est vu, par le jeu de l'inversion des normes de circulation et d'écartement, devoir emprunter le tunnel sous la Manche puis poursuivre son trajet jusqu'à Edimbourg afin de trouver une rotonde compatible pour rectifier son trajet, en empruntant un rond-point britannique de droite par la gauche. Un périple sans retour en réalité car les autorités écossaises ont accueilli avec soulagement «ce signe fort envoyé par leurs frères de France, au grand dam de la Grande Dame d'Angleterre» a déclaré Monsieur McGoodchoice, connétable de la ville désormais franche.

Arrivée triomphale du RER en Ecosse
CC Wikimedia

A Londres, les spéculations vont bon train sur cette opération chevaleresque : les froggies ont-ils répondu à l'appel au secours d'Alyn Smith ? S'agit-il d'une liaison régulière ? Comment le train de l'intelligence française a-t-il pu rouler sur les rails de la bêtise anglaise ? Sur ce dernier point, Alain Minc a apporté un éclairage significatif en pointant la faible proportion d'affranchis parmi les partisans du Leave.

Mais à la SNCF, on ne l'entend pas de cette oreille, ni de l'autre : «le Brexit ne doit pas laisser la vision spéculative l'emporter sur les règles opératives historiques», rappelle Hiram Dubonchoix, gardien du temple des règles de bonne conduite des trains en France, à gauche. «Ce n'est pas parce que les anglais tentent de passer à droite dans un pays qui roule à gauche que nos trains doivent s'échapper par la gauche d'un pays qui penche à droite», analyse Norton C. Ridewell, consultant en décryptage ésotérique international. A la régulation de la compagnie ferroviaire, on estime qu'il pourrait ne s'agir que d'une simple erreur de compas, mettant hors de cause toute erreur d'aiguillage.

Saisissant l'opportunité de cette nouvelle liaison ferroviaire, Michel Sapin a annoncé des mesures d'exonération fiscale pour les 1.717 entreprises françaises exportatrices d'écarteur anal à destination de l'Angleterre. «Il faut accepter le rite écossais, même s'il est ancien», a-t-il déclaré «c'est à ce seul prix qu'on pourra reconstruire le temple européen : anglais ou écossais, tout le monde loge à la même enseigne, française désormais».

A Weimar, on travaille son développement personnel.

#Brexit | #RER | #Ecosse | #tunnel sous la manche

 

Correspondant à Weimar

lire tous ses billets

 

précédent : 27-06-2016

Brexit : les consultations en psychiatrie explosent

suivant : 01-07-2016

Election autrichienne : l'UE publie une directive pour la protection des hirondelles de printemps

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales