Désinformations.com

La SNCF va lancer un TGV Triplex

correspondance du Mont Valérien
publié le 08-02-2003

Face à la croissance rapide du nombre de voyageurs et au succès non démenti des liaisons à grande vitesse, la Direction Grandes Lignes de la SNCF a décidé de mettre en chantier un nouveau TGV à trois étages. Ce nouveau matériel sera élaboré sur la base des TGV Duplex, bien connus des clients empruntant la ligne Paris-Lyon et Paris-Marseille. C'est sur cette dernière ligne que le TGV Triplex sera testé l'an prochain, la nouvelle ligne Méditerranée étant celle qui connaît le plus de succès.

Le TGV duplex, une technologie de pointe bientôt dépassée
CC Wikimedia

Un responsable nous a expliqué la démarche engagée par l'entreprise : "développer une nouvelle rame TGV aurait coûté extrêmement cher à GL car nous ne pouvons pas surélever davantage les rames actuelles des TGV Duplex. Par ailleurs, le but de ce projet est d'offrir à notre clientèle la possibilité de voyager certes d'une manière un peu spartiate, mais avec la garantie d'un tarif défiant toute concurrence".

En effet, le schéma du futur Triplex montre que cet "étage" sera intercalé entre ceux existants du Duplex, ménageant un espace (agrémenté d'une moquette épaisse) d'environ quatre-vingts centimètres de haut entre le plafond des voitures basses et le sol des voitures hautes, et ce sur toute la longueur de chaque voiture. "Largement la place pour faire tenir une trentaine de personnes allongées sur le dos côte à côte", affirme un polytechnicien en charge du projet.

Ces espaces non fumeur permettront à la clientèle d'effectuer un trajet Paris-Marseille (trois heures) pour la modique somme de vingt euros l'aller / retour. "Des fentes seront pratiquées dans le sol afin de permettre aux clients de glisser leur billet lors du passage des Agents Commerciaux Trains (ndrl : contrôleurs)", nous explique un technicien. "Chaque personne sera invitée à soulager sa vessie avant de se glisser dans l'espace Triplex car une fois installée, aucune personne ne pourra sortir avant l'arrivée pour des raisons de sécurité".

Lorsque nous dénonçons une "Troisième Classe qui revient masquée", le directeur délégué clientèle Guillaume Pépy s'emporte en guise de conclusion : "Nous avons testé les TGV de nuit, et nous avons trouvé des clients prêts à rester assis en pleine nuit pendant plus de cinq heures la lumière allumée. Alors pourquoi pas allongés les uns contre les autres pendant trois heures si ça ne leur coûte que dix euros "

#TGV duplex | #SNCF | #contrôleur

 

Correspondant au Mont Valérien

lire tous ses billets

 

précédent : 07-02-2003

Comment remplir sa déclaration de revenus

suivant : 09-02-2003

La communauté gay et lesbienne sous le choc : un médecin suspendu à cause de son homosexualité

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales