Désinformations.com

Réforme des retraites : la Française des Jeux va participer à l'effort national

correspondance du Pays Cathare
publié le 15-05-2003

Pendant que les négociations avec le ministre de la sécurité des affaires sociales achoppent encore et que les grèves se multiplient dans tous les secteurs de l'économie, la Française des Jeux s'engage pleinement pour garantir des retraites confortables au maximum de salariés. Elle proposera dès le mois de juillet un nouveau jeu, le "loto-retraite".

La Française des Jeux, prête à emmener les retraités
CC Wikimedia

Dans ce nouveau jeux, les gains seront versés au moment de la retraite sous forme d'une rente ou d'un capital. Si la personne décède avant l'âge de sa cessation d'activité, le montant sera intégralement remis en jeu (comme pour les gains non réclamés du Loto).

Le prix de la grille "loto-retraite" devrait être de 2 euros. Des majorations de gain seront appliquées en fonction du nombre d'annuités de jeu. Par exemple pour pouvoir bénéficier d'un gain à taux plein, il faudra avoir cotisé à la Française des Jeux pendant au moins 37,5 annuités, quels que soient les jeux pratiqués. Si vous jouez depuis plus de 37,5 annuités, vous bénéficierez d'une sur-cote de 1% par annuité supplémentaire. En revanche, si vous jouez depuis moins de 37,5 annuité, vous subirez une décote de 1% par annuité manquante. Vous avez donc intérêt à jouer le plus tôt possible pour garantir une retraite maximale, si vous trouvez les six bons numéros avant votre retraite.

Le gouvernement se dit "favorable" à ce nouveau genre de retraite par capitalisation de la chance et compte encourager les salariés dans cette voie par des mesures incitatives d'ordre fiscal. Ainsi, la nouvelle loi de finance devrait permettre aux salariés de déduire de leur revenus les sommes versés à la Française des Jeux.

Le SUCE (Syndicat Unifié des Cireurs de pompes Européens), actuellement engagé dans les négociations avec François Fillon, l'émissaire du MEDEF au gouvernement, se déclare "intéressé" par ce nouveau mode de retraite. Pascal Deshaies, le président du SUCE considère que "cette proposition de la Française des Jeux devrait permettre de lever les derniers obstacles vers une collusion avec le gouvernement contre les salariés grévistes irresponsables qui prétendent s'approprier les richesses accumulées durement par les nantrepreneurs".

#réforme retraites | #Française des Jeux | #loto | #SUCE | #MEDEF

 

Correspondant dans le Pays Cathare

lire tous ses billets

 

précédent : 14-05-2003

Le gouvernement présente un projet rétablissant le travail des enfants

suivant : 16-05-2003

Les cellules de suivi psychologique socialistes font leur bilan

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales