@desinfopointcom

Disparition de Jacques Chirac au mois d'août : la piste des extraterrestres

du Rédacteur Suprême
publié le 07-10-2003

Alors que les spéculations vont bon train sur le lifting qu'aurait subi le locataire de l'Elysée pendant sa mystérieuse phase de silence au plus fort de la canicule du mois d'août dernier, nos sources bien désinformées sont en mesure d'affirmer catégoriquement que sa disparition était involontaire. Le Président de la République française a été enlevé par des Martiens, soucieux de "le consulter" sur différents dossiers internationaux.

La dernière photo de Jacques Chirac avant sa disparition

Peu au fait des usages de la diplomatie terrestre, les petits hommes verts ont kidnappé Jacques Chirac, sans chercher à établir un dialogue préalable par des échanges d'ambassadeurs. Cette manière peu orthodoxe s'explique aussi par les tensions interplanétaires nées de l'agression de George W.Bush contre leur planète pendant l'été dernier, les habitants de Mars souhaitant rester discrets dans le développement de leur activité diplomatique, surtout à l'endroit d'un ennemi personnel de l'administration de la plus vieille démocratie du monde.

Passé l'effet de surprise, la consultation a été marquée par la "courtoisie" et a donné lieu à une "convergence de vues extrêmement encourageante pour la paix dans le système solaire", selon des proches de l'Elysée. Le futur Prix Nobel de la Paix s'est en effet exprimé en faveur d'un "nouvel équilibre universel" et à sévèrement critiqué l'attitude américaine. Posant les jalons de son intervention devant l'Assemblée Générale des Nations Unies, il a promis aux Martiens que la France contribuerait à la reconstruction martienne après la guerre, sans impôt supplémentaire, et sans appropriation "excessive" des ressources martiennes pour le compte des terriens. Jacques Chirac a en effet révélé à ses hôtes de couleur différente que les Etats-Unis visent la spoliation des ressources d'énergies fossiles de la planète Mars : "ce n'est pas un hasard si Arnold Schwarzenegger, le nouveau gouverneur de la Californie, est aussi celui qui a exploré cette planète lors du tournage de Total Recall, en liaison étroite avec la CIA".

Doté d'une vision diplomatique interplanétaire à long terme "de la périphérie immédiate du Soleil à la ceinture d'astéroïdes", l'ancien Président du RPR a souhaité marquer sa solidarité avec "tous les habitants du système solaire, quelles que soient leur couleur et leur race", avant de retourner prendre son avion au Québec.

Les premières réactions terrestres sont mitigées : G.W.Bush a réclamé une carte de France pour planifier des bombardements préventifs et pourrait commencer par la Guadeloupe et la Martinique pour des raisons économiques, toutes les ressources financières pour les opérations éloignées du territoire sacré américain étant mobilisées par l'opération Démocratie immuable en Irak.

Tony Blair a indiqué pour sa part que ses services secrets et la BBC disposaient de preuves "accablantes" de l'implication de Jacques Chirac dans l'écriture du scénario du film culte Mars attacks et Gerhard Schröder a assuré le gouvernement français de sa "collaboration" au nom de la lutte contre les politiques économiques de Bruxelles. Quant à Silvio Berlusconi, Président en exercice de l'Union Européenne, il n'a pu malheureusement réagir à chaud en raison d'un coma éthylique que son entourage indique comme "normal pour la saison".

#Jacques Chirac | #disparition | #extraterrestres | #planète Mars | #George W.Bush |

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 06-10-2003

TF1 lance encore une émission de télé-réalité pour devenir garde du corps

suivant : 07-10-2003

Pikachu et Mew absents de Pokémon Colosseum

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales