@desinfopointcom

La Xbox 360 de Microsoft sera déductible des revenus

correspondance du Pays Cathare
publié le 14-09-2005

Fidèle a sa nouvelle devise de la "croissance sociale" le gouvernement de Villepin a décidé de faire un nouveau geste en direction des classes moyennes pour leur permettre de payer l'augmentation des impôts locaux. La déduction fiscale de la Xbox 360 est donc petite révolution car pour la première fois, un loisir devient déductible des revenus.

Les plus âgés d'entre vous se souviennent peut être, qu'un certain Jean-Pierre Raffarin, porté disparu depuis le cyclone Référendum, avait transféré, dans un accès de démence, un grand nombre de compétences aux collectivités territoriales sans aucun financement, entraînant mécaniquement une hausse de la fiscalité locale. Cette situation se devait d'être rectifiée par le Chevalier de Villepin. Ainsi fut décidé la baisse des impôts sur les revenus et la déduction fiscale pour l'achat d'une Xbox 360 de chez Microsoft.

L'objectif visé par la nouvelle réforme de la fiscalité est bien entendu la relance de la consommation mais au delà il s'agit de faire enfin entrer les français dans la civilisation du loisir. "Vous n'avez pas été augmenté depuis des lustres ? Vos médicaments et vos soins sont de plus en plus chers ? Votre pouvoir d'achat diminue ? Votre période d'essai passe à deux ans grâce au Contrat Nouvelle Embauche ? Votre retraite sera t'elle suffisante pour payer vos dépenses de santé ? Faites donc fi de ces angoisses sociétales qui sont de véritables entraves à l'épanouissement personnel et jouez à la Xbox 360 de chez Microsoft". Ainsi parle Jean François Coppé, porte parole du gouvernement, Ministre délégué à la sécurité du budget des riches et initiateur de cette réforme.

Le premier effet de cette mesure est le développement rapide de nombreux logiciels de jeux, avant même la sortie de la console. La firme de logiciels de jeux Play And Forget (PAF) a d'ores et déjà annoncé la sortie d'un "Shoot Them Up" pouvant se jouer massivement en réseau et dont le but est de tuer le maximum d'adhérents au parti unique. Pour John Goodchoice, Project Manager chez PAF, "ce jeux s'adresse aux sympathisants de gauche désespérés par la présence de trois candidats potentiels aux présidentielles à droite alors que selon nos informations, il n'y en aurait qu'un demi à gauche".

Conscient de l'énorme marché potentiel représenté par les jeux, le gouvernement devrait annoncer prochainement une augmentation de la TVA sur les logiciels de loisir. Cette mesure devrait s'accompagner d'un geste en direction des entrepreneurs écrasés par la pression fiscale française : la TVA sur les logiciels à usage professionnel pourrait passer à 5,5%. Pour Laurence Parisot, présidente du MEDF, "cela va dans le bon sens après un été particulièrement pénible pour nos adhérents qui n'ont pas pu remplir leur piscine à cause de restrictions d'eau".

Le sociologue et économiste Norton C.Ridewell se réjouit de toutes ces mesures et estime que, "la déduction fiscale de la Xbox 360 de Microsoft est un signe tangible de la nécessaire mutation de la société française face à la mondialisation de l'économie libérale".

 

Correspondant dans le Pays Cathare

lire tous ses billets

 

précédent : 13-09-2005

Explosion en vol d'un charter de coucous : la loi des séries ?

suivant : 17-09-2005

La vente de foie gras label rouge est interdite : inquiétudes pour le repas de Noël

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales